Partagez | 
 

 stockholm syndrome ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alban C. Boehmitz
avatar

jetons : 40
feat. : worick arcangelo ~ gangsta
liens utiles : ••présentation
••rs


pouvoir : monde alternatif
citation : j'aime la nature roulée dans du papier OCB slim
jukebox : catgroove ~ parov stelar
crédit : ©moa

membre d'hélios
membre d'hélios

stockholm syndrome || rédigé Mar 28 Avr - 15:45


Alban Calvin Boehmitz
―― informations basiques ――
——— attaque ———
★★★★★★★★★★



——— défense ———
★★★★★★★★★★



——— popularité ———
★★★★★★★★★★



——— controle ———
★★★★★★★★★★
NOM - boehmitz
PRÉNOM - alban suivi de calvin.
SURNOM - aucun présentement.
AGE - quarante souffles de démence, un soupçon de folie. 41 années.
NÉ(E) LE - le 6 avril 1923
NATIONALITÉ - allemande, berlin-est. rda actuelle.
ORIENTATION SEXUELLE - à voile et à vapeur, du fin fond des candeurs.
SITUATION FINANCIÈRE - ancien militaire, puis pilote air france sur de grandes destinations (notamment las vegas, tokyo, berlin, paris), désormais licencié avec plus grand chose au fond des poches pour avoir tout dépensé dans les allées lumineuses de vegas, et dans celles qui le sont moins.
SITUATION MARITALE - marié, un gosse de huit ans.

GROUPE DESIRE - Hélios bitch
RÔLE/POSTE/METIER - détrousseur d'informations sous pression, filatures, embrouilles, t'utilises ton don pour ça, et faut avouer que t'as bien la tronche de l'emploi. T'es un peu le vieux présent les trois quart du temps, et ce depuis les débuts du gang; t'as aussi un job à la poste, mais c'est plutôt miteux et seulement quatorze petites heures par semaine, pour quelques bouchées d'pains.

POUVOIR - monde alternatif
DESCRIPTION -  possibilité de créer un monde parallèle à l’actuel, de l’agencer comme il le souhaite et d’y convier plusieurs personnes. l’utilisateur y instaure les règles qu’il souhaite, elles sont valables pour les hôtes et lui également. C’est ce pouvoir qui lui permet de revivre ses souvenirs, de les revoir, encore et encore. Il commence à confondre la réalité avec ce qu'il vit de par son don. C’est un peu sa vie maintenant, mélange de cauchemars, de rêves, de souvenirs d'antan.
FRÉQUENCE DE PRISE DE L'HYDRE - une dose pour une semaine, c'est censé lui suffire, mais il a du mal à s'empêcher d'en prendre toujours un peu plus.
―― qui suis-je ――
MORAL

T'es vraiment qu’un sale con, Boehmitz.

Rien qu’un sale con. Un homme rongé par une culpabilité insatiable. Un homme désarticulé par ses propres regrets, les mains colorées du sang de bien des gens. Quelqu'un qui n'arrive pas à se relever. Une poupée fragile, au pied du mur, sans d'autres alternatives possibles que de se laisser couler à même le goudron. T'es le genre de crevure qu'on aime pas ici, à Vegas. Un putain d'allemand, ancien militaire qui plus est. Un enfoiré avec des cauchemars usants plein la tête. Alban, t'es le genre de mauvaise herbe qu'on coupe et qui repousse inévitablement. T'en as vu passé des personnes, dans les trains de la mort, mais t'as rien pu faire pour empêcher ça. T'es pas mort bêtement pour les sauver, et rien que pour ça, tu mérites de crever. Tu devrais y songer Alban, à passer l'arme à gauche. Mais tu t'accroches encore, avec tes mots déraisonnables. Tu t'amouraches cyniquement de leur haine pouffant devant l'insurmontable, comme si cet air abstrait détestablement peint sur ton visage était le seul et l'unique possible, comme si tu n’étais rien d’autre que cette palette monochrome et débordante de dédain. Comme si t'étais rien de plus que ces restes d'âmes malmenés, écorchés, déformés.

Mais Alban, t'es rien qu'un homme parmi tant d'autre, un homme qui s'attache à dissimuler bien des choses. Un être qui joue un rôle à chaque moment de sa journée en continuant de chercher ce qu'il reste de lui dans les abysses. Ce sourire plastique, ce masque d'hypocrite qui bordent tes lèvres charnues, il semble hermétique à bien des êtres. Ta voix rauque, quoi que foutrement charnelle n'est qu'un appât supplémentaire pour fourvoyer ceux qui te malmènent. Et toi, t'es plus qu'un monstre qui vit aux rythmes d'une horloge qui déchante.; plus rien qu'un  cœur volé, effrité à jamais. Éparpillé, en bien trop de morceaux pour songer à les recoller. Ta moue d'ex-rêveur n'a plus de place dans ce monde, tu la garde pour le soir, quand tu rentres en direction de ce que t'appelles maintenant ton chez toi. T'as juste fini par comprendre que la belle existence idyllique à laquelle tu te destinais, n'est qu'une énième sottise pesante. C'est là que tu t'es mis à devenir moins poli, que les remarques désagréables sur untel ou un autre se sont mises à quitter ta bouche plus capable de filtrer quoi que ce soit; l'âme au bord des lèvres, le dégoût qui va avec. C'est plus que des ragots, des critiques, des allusions moins sympathiques. T'es plus qu'une poupée barbue qui mime le bonheur malgré l'amertume de la vie. Après tout, c'est tout ce que tu sait faire. Alban, t'es le cœur un peu piétiné, l'coeur mitraillé qui essaie malgré tout d'continuer à pulser.

T'étais pas comme ça Alban pourtant, t'avais réussi à reprendre le dessus, quelques années après la guerre. T'as fondé une famille, t'as même eu un fils, et t'as même réussi ta reconversion, gagnant des liasses de billets verts à chaque trajet réalisé. T'étais un peu comme une étoile quelque part, une toute nouvelle, éclairant à peine l'obscurité. T'avais cette envie de continuer à briller à tout jamais. Ce désir de s'étendre, toi l'ombre grandissante. Mais t'as finis par imploser. Maintenant, tu ne parles pas beaucoup, tu ne songes plus du tout. Il y a seulement ces rêves, ces souvenirs qui somnolent, au plus profond de toi. Même quand tu t'es rendu à l'évidence que tu ne la reverrais jamais, ta famille, leurs âmes sont restées coincées dans ton cœur, venant entacher ton malheur, crachant sur tes pourquoi et tes plaintes informes. Même quand t’as tourné le dos à ce qui comptait pour toi, préférant l'argent sale de Vegas plutôt qu'une vie passée au bout du fil, à tenter de continuer à nouer avec la famille. Même quand t’as lâché prise, laissant la vie s’envoler au loin, commençant à t'injecter de l'hydre, dose après dose. Ils sont toujours restés. T’as eu beau cogné, ils s’y sont imprégnés, à ton âme. Éparpillés, disséminés, dilapidés, refragmentés. Elle ne rime à rien ta vie, pourtant, à par peut-être à il. A celui que tu créé chaque soir dans tes rêves pour ne pas sentir la froideur de tes draps; à ton cœur de presqu'île, à ta façon de te penser subtil, à ton regard défiant l’indocile. Et pourtant. C’est toutes les espérances du monde qui se concentre dans ton seul corps. Tu manges espoir. Tu bouges espoir. Tu dors espoir. Tu te drogues d'espoir.

Tu as peur ?

Y’a l’euphorie. Ces cuisants battements qui martèlent dans tes veines. Ceux qui te subtilisent tes rires, qui les rendent explosifs, sensationnels et compulsifs. Celle qui gronde comme les motos lancées à fond sur la route bitumée. Celle que tu sens, en ce moment, à la regarder, la femme félonne qui dans le creux de tes bras entrevoit le vide un peu trop proche, tout en haut du building. Cette euphorie, celle que tu vois dans les yeux de certains, accompagnée de quelques pincées de folie. Celle qui t’habites jour et nuit, grande copine de frénésie.

Ta gueule.

Y’a la violence. Comme celles de leurs réponses, quand tu les confrontes au vrai, à leurs barrières, à leurs frontières, leurs limites. Comme celles quand tu te retrouves face aux tiennes, que tu t’es imposé avec l’âge. Celles qui sont là pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Celles qui brident, qui soutiennent, qui soulagent. Celles qui font que tu ne t'aventures plus vers les femmes ni vers les hommes, que tu gardes une distance respectable entre toi et tes désirs. Cette émotion bouffante, gerbante, mais malgré toi constante. Présente dans tes mots, dans ta vie, dans ta tête.

Tu as peur ?

Y’a la répétition, perpétuelle. Celle qui, compagne depuis bien longtemps vient vous forger la vie. A coup de masse. A coup de poids, plus ou moins conséquents. Juste pour le façonner, le chemin du destin, pour le rendre plus visible, histoire qu’on ne se trompe pas, qu’on ne se retrouve pas dans un endroit pas fait pour nous, comme celui-ci.

Oui.

Puis y’a le reste.
Y’a les habitudes. Celles de quand t'étais gosse, celles que t'as fini par te forger à Vegas, et celles qui viennent s'infiltrer dans ta vie. Cette façon que t'as de squatter chez les gens avant de faire ton possible pour te faire virer, histoire de pas avoir l'impression d'être redevable. Il y a aussi les mensonges, ceux dans lesquels tu t'allonges. Alban, y'a personne qui sait que t'as une famille là-bas, que t'as des gens qui t'attendent. On pense juste que les ordures comme toi vivent seule, inhumainement. Alban, ils vont où les trois billets que tu gagnes, quand tu les glissent dans des enveloppes timbrées ? Tu vis comment Alban ? Tu vis pourquoi ? On sait pas que t'as des raisons. On sait juste que t'es un raté, un homme qui aurait mieux fait de pas traverser l'Atlantique cette fois-ci. Un type qu'aurait mieux fait de rester chez lui. On ignore que t'as un fils, et même dans ta tête, ça commence à s'estomper. C'est moins douloureux. Avec le temps, on oublie les détails qui fâchent, on oublie que l'avion est parti deux jours trop tôt.

Après la guerre, t'as plus jamais vécu en attendant un jour précis, tu t’es contenté de profiter de l’instant présent, te foutant assidûment de l’après, comme présentement. T’as vécu comme ça, sans vraiment t’avouer que ça te réussissait pas. Et t’as rencontré Lenore, t’as pris un peu plus conscience du sens de l’existence. Et tu t’es mis à la surveiller. T’étais là, quand elle jetait son traitement dans les chiottes avant d’hurler, les larmes aux yeux. Tu la prenais dans tes bras, tactile, réconfortant, empli de compassion. A l’époque, t’étais pas ce rocher taillé dans l’informel. T’étais sans doute bien plus. T’étais une pierre brute, mais plus jolie, pas tâchée par les saloperies que tu t'injectes dans les veines. Maintenant, l’amertume elle te pend à la langue. Tu peux pas t’empêcher de faire référence au passé, de te rendre plus bête que tu ne l’es. Les habitudes, c’est celles qui te font te lever le matin, tôt. C’est celles qui font que t’as fini par rentrer dans le moule de la débauche.

Y’a la nostalgie. Elle est là, quand tu penses au passé, à l’avant. Teinté de mélancolie, elle vient goûter tes lèvres, les malmener un peu plus pour te rappeler ce que tu n’auras plus. Elle te remontre aussi les bons moments, ceux dont tu te souviens encore. Quand tu passais le portail de l’école avant de détaller chez elle. Quand vous jouiez au loup, à califourchon sur les gouttières grisées. Quand tu revenais de tes ballades nocturnes, et que ta mère était encore là pour te prendre dans ses bras. Quand papa il était encore fier de toi. Quand ils se posaient pas encore toutes ces questions sur tes choix, quand il était pas encore mort, le crâne explosé par un obus, les autres morceaux disséminés un peu partout derrière le talus. Il y avait la voix de maman. Tu la penses mélodieuse, mais tu le sais plus vraiment. Elle s’est envolée, avec le temps. Comme celle de ta femme, et la plus criarde, de ton gosse.

Y’a les ordres. T’as jamais aimé ça , même papa, tu l’écoutais pas, mais l'armée elle a fini par avoir raison de toi. Tu voulais pas y aller toi, tu voulais pouvoir partir très loin, à l’extrême des pensées, à des lieux des conflits, tu voulais t'envoler ailleurs, mais tes ailes, on te les as coupé. T’aurais voulu te sentir invincible, les extraire toi-même de ta chaire, être capable d'oublier les cadavres indéterminés qui jonchaient le sol à tes pieds. Mais aujourd’hui, tes yeux ils le fixent encore, ce sol. Et tes songes ils puent la peur alors que toi tu attends, encore et toujours, indécent.

HISTOIRE

(11 août 1961)

_Pourquoi tu t'en vas papa ? Tu vas où cette fois ?

_C'est pas pour longtemps Wes,  j'ai un vol à faire jusqu'à Vegas, pour le travail. Mais tu sais que je reviens toujours vite. Maman s'occupera bien de toi, il devrait pas y avoir de problèmes. Dans cinq jours, on ira à la mer, où à la montagne, avec quelques copains si tu veux. C'est loin, mais c'est pas grave, tant que ça peut te faire plaisir.

_Maman a pas besoin de s'occuper de moi, je suis grand maintenant. Et Vegas, c'est pas la ville avec les néons clignotants dont les gens de la radio parlaient hier ? Tu m'y emmèneras un jour hein, hein ? Moi aussi, je veux devenir comme toi, pouvoir aller partout, ça doit être tellement bien. T'as de la chance de piloter des avions, dire qu'avant, t'en avais un qui larguait des bombes. ça devait être encore plus cool.

_Oui bien sûr qu'un jour je t’emmènerais gamin, mais avant de te prétendre grand, apprends à lacer tes chaussures, à compter jusqu'à 100 et trouve toi une femme digne de ce nom. Après on en reparlera, de ta montée dans le cockpit. D'ici là, je pense qu'on en a encore pour quelques années. Et évite de parler de bombes d'accord, maman n'aime pas trop ça.

_Répète pour voir. D'abord, j'ai pas de copine, parce que les filles, c'est nul. ça pleure, ça chouine, et ça fait des bisous, beurk quoi. ensuite, j'ai pas de chaussures à lacets. PUIS BIEN SUR QUE JE SAIS COMPTER JUSQU’À CENT, TU CROIS QUOI ? C'est trop facile l'école.

_j'espère que tu me rediras ça, quand tu rentreras au collège.

_pfffff… reviens d'accord ?

_c'est promis, tu m'connais. puis tu me vois survivre plus d'une semaine sans ta maman ?

_non en effet, c'est à peine si tu sais faire tourner une machine tout seul.

_mouai, pas faux.

_très juste même.

_à dans quelques jours gamin, file aider maman à éplucher les patates.

_pas juste.

_c'est souvent le cas Wes.

(13 août 1961: construction du mur de berlin; accès à berlin-est bloqué)
T & P- 1m89, 77 kilos
CHEVEUX - blonds et longs, attachés parfois.
ŒIL - marron
STYLE - un pull qui s'enfile, qui vient cacher la pâleur de ton corps musclé et ton inexistant bidon à bières. un jean, un pantalon, du moment qu'il ne te file pas entre les doigts et qu'il te coûte pas le quart de ton salaire.
PARTICULARITÉ - t'as un tatouage tribal au niveau dorsal, et cet étrange cache œil qui dissimule cette paupière fermée sur ta caboche béante.
worick-arcangelo~gangsta; borderliness ;
stalkmassifdelaversion1;
800 x 3/4 x 0,1 x 0,3 ans; chieuse avec brevet de stalkeuse pro' + de dramastory; aime les saumons lama, trop faible pour résister encore une fois, à la base, c'est pas ma faute si je suis là, ils disaient tous gamble par ci, gamble par là et moi j'étais en mode "non, je ne vais pas voir parce que si je vais voir je vais craquer, et je dois pas craquer, je dois être forte uknow" et puis j'suis allée voir... j'ai pas pu résisté, et j'suis là maintenant : tant pis pour vous.
:prince:


 

Revenir en haut Aller en bas
Léonard Wilde
avatar

jetons : 13
feat. : reborn — david tennant
AUTRES COMPTES : aucun
liens utiles : www. prez
www. rs
www. lettres
www. rp
pouvoir : téléportation
citation : "basically, run." (avatar by ash)
jukebox : our last night — invincible
crédit : ©gau

directeur de turner studios
directeur de turner studios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mar 28 Avr - 15:46


JTM IDFGOKLDPS


Revenir en haut Aller en bas
Ash Rodriguez
avatar
t moch
jetons : 85
feat. : ahri; LoL
liens utiles : présentation.
Rs.
pouvoir : aucun
citation : Adios bitchachos
crédit : ©FLYNN

membre de cronos
membre de cronos

Re: stockholm syndrome || rédigé Mar 28 Avr - 15:48


pk

BON PG SI C'EST LEO
t'as vu j'suis u9
:boss: :boss: :boss: :boss:
BIENVENUE BABY JTM ♥️




MISTAKE}


Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Winchester
avatar
true men wear pink
jetons : 140
feat. : rivaille - shingeki no kyojin ; irl : erika linder
AUTRES COMPTES : stan weasley
liens utiles : www présentation ; www rs ; www boîtes aux lettres
pouvoir : aucun
citation : laugh and the world laughs with you, weep and you weep alone. ©old boy
jukebox : old boy - the last waltz
crédit : ©matt

fondateur - chef d'Atlas
fondateur - chef d'Atlas

Re: stockholm syndrome || rédigé Mar 28 Avr - 15:56


OIFNDKSFNK BIENVENUE
viens à Atlas en plus tu seras super utile avec ton pouvoir qui poutre + tu aimes les dramastories ??? CA TOMBE BIEN MOI AUSSI allez tu seras servi
+ la musique d'Inception aaah ♥
+ gangsta

t'es parfait.
bon courage pour ta fiche !



Revenir en haut Aller en bas
James Winchester
avatar
Patate douce
jetons : 100
feat. : Noctis Lucis Caelum
pouvoir : Contrôle de l'espace
chef d'hélios
chef d'hélios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mar 28 Avr - 16:03


Euuuuuuuuuh, écoute pas cet abruti viens chez les vert, on a carrément plus la classe !!!

edit séb : :srs:
Revenir en haut Aller en bas
Flynn Rodriguez
avatar
holas chicas
jetons : 171
feat. : kuroo testsurou
liens utiles : Tortillas
Guacamole
Tequilla
pouvoir : possession
citation : LATER HATERS
crédit : © seb

membre d'hélios
membre d'hélios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mar 28 Avr - 16:40


(et puis il y a moi chez les verts) (love) (jtm) ( :dris: )




I've been a weak man but even then I was stronger than all of them I could hardly stand but even then I was taller than all of them

I'm an animal




rodrigueeeeez:
 
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Di Scipio
avatar
jetons : 24
feat. : Vivienne - Dragon Age : Inquisition
AUTRES COMPTES : Aucun
liens utiles : Présentation
pouvoir : Aucun
jukebox : Hurt - Parov Stelar
crédit : © bonnasse

sous-directrice de turner studios
sous-directrice de turner studios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mar 28 Avr - 16:50


Bonjour cher Alban :plz: :plz: :plz:

Ne souhaiterais-tu pas plutôt travailler chez Turner Studios ? D'accord, tu auras probablement une place misérable et Octavia s'acharnera encore plus probablement sur toi parce qu'elle déteste les drogués et que tu es un ancien militaire mais, eh, faut bien se nourrir, et de façon légale c'est toujours mieux. Crache pas sur la place que je te propose si généreusement ou tu finiras plus bas que terre mon lardon. La drogue, c'est pas bon.

Oui je me trouve bien magnanime aujourd'hui. Sans doute cette histoire de gosse qui excite mes hormones de pitié. Ne t'y habitue pas trop.


Cordialement,


Moi

♥️
Revenir en haut Aller en bas
Sherkann
avatar
impératrice absolutiste
jetons : 15
feat. : Lust → FMA
pouvoir : aura de douleur
citation : « tomber est permis ; se relever est ordonné »
jukebox : lacrimosa → mozart
crédit : avatar ©flynn ♥ / signa ©gify

modératrice - recruteuse d'atlas
modératrice - recruteuse d'atlas

Re: stockholm syndrome || rédigé Mar 28 Avr - 20:32


Bonsoir. Bienvenue. Bel albâtre.

Octavia elle triche, parce qu'elle y met les formes, les rondeurs. Entreprise pourtant si maigre.
Je te propose le turquoise, la violence, la drogue, la dureté de la vie, un personnage pervertit par les sombres ruelles et la vie de trafiquant.
Je viens te corrompre, la vraie corruption avec des arguments plus gros que mes deux obus. Puis nous, les turquoises, on t'offre la discrétion, on te donne les clés d'une vie en sous-marin pour des actions concrètes.

Viens. Toi, tes quarante-et-une années et ta belle gueule.
Des baisers sulfureux sur tes joues.

Atlas.
+1 pour mon boss, cela dit !
Stockholm Syndrom, pour la chanson de Muse j'espère ?! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Danielle Hollestelle
avatar
jetons : 50
feat. : NAMI ft One Piece
liens utiles : www fiche de prez
www rs
citation : « Si vous êtes à une table de poker et que vous n'arrivez pas à savoir lequel de vos adversaires va être le pigeon de la soirée, c'est qu'il y a de bonnes chances que ce soit vous. »
crédit : © moiiii

bras droit d'hélios
bras droit d'hélios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mar 28 Avr - 20:36


On a de beaux boobs chez les verts.

Le reste peut même pas test :boss:


Revenir en haut Aller en bas
Octavia Di Scipio
avatar
jetons : 24
feat. : Vivienne - Dragon Age : Inquisition
AUTRES COMPTES : Aucun
liens utiles : Présentation
pouvoir : Aucun
jukebox : Hurt - Parov Stelar
crédit : © bonnasse

sous-directrice de turner studios
sous-directrice de turner studios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mar 28 Avr - 21:01


@Sherkann a écrit:
Octavia elle triche

S'il vous plait chérie, trouvez autre chose. De plus original si possible. Nous sommes à Las Vegas que diable, qui ne triche pas ? ♥ Contentez-vous de vous prostituer, c'est votre spécialité chez Atlas à ce que l'on dit.

Avec toute mon affection.
Revenir en haut Aller en bas
Marcel
avatar
do he got da booty// HE DOOOOO
jetons : 67
feat. : Oikawa Tooru ; Hk!! pck je suis tro gay
AUTRES COMPTES : uke ancestrale de la cité & kilari
liens utiles : présentation ; rs ; la poste
pouvoir : amnésie rétrograde kya ^^
citation : « tu te prends pour qui de parler de kilari comme ça » « pk tan 2 n »
jukebox : aoba rap / uta no prince 1000% maji love enidng 01
crédit : ©phoenixtamer

recruteur d'hélios
recruteur d'hélios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 0:31


[00:09:03 29/04/2015] Emilio Castellucci : HELIOS CA RIME AVEC EUUUUH BOSS. ATLAS AVEC CARCASSE.
[00:12:37 29/04/2015] Marcel : LE PÈRE NOËL ÉTAIT VERT AU DÉBUT
[00:12:40 29/04/2015] Marcel : REMEMBER.
[00:12:42 29/04/2015] Marcel : REMEMBER

& de pleins d'autres trucs écologiques.
Plus sérieusement. J'ai mis du temps à venir mais ça ne m'empêche pas de tenter ma chance car ça serait dégueulasse de te laisser partir dans des gangs sans envergure ni impose. Alban est un homme qui a vécu la guerre & qui en garde des séquelles qui ont ruiné sa vie familiale ; pourtant, son humanité demeure. Car il n'a pas encore oublié les crimes qu'il a commis ni qui est sa famille ni pour quoi il se bat tous les jours. Et c'est pas en devenant une ordure plus putréfiée qu'il va arranger quoi que ce soit. Soyons réalistes. Il faut quitter cette logique d'auto-destruction comme le suggère Atlas : ok arracher des membres c'est cool ou trainer dans une cave ça te rend plus viril mais c'est un père de famille. Hello. Un père de famille. Faut pas qu'il fiche encore plus sa vie en l'air merde. Il a pas besoin d'être une thug chez atlas pour arranger ses problèmes. Mais qu'est-ce qu'on s'en fout qu'il ait déjà plaquer des gens contre un mur dans une ruelle sombre, c'est pas avec cette expérience qui va rendre sa présence à Atlas obligatoire. La dureté de la vie ça se trouve partout. La corruption partout. Mais Alban cherche de l'espoir. C'est un putain d'envieux qui en veut à tous les chanceux. Il réclame espoir ; Atlas c'est une condamnation alors qu'Hélios, c'est un asile où il peut évoluer dans une once d'espérance. À Hélios, c'est pas vraiment les activités de ouf mais au moins on est vert on est beau pk chui dramatique comme ça MDRRRRR 

allez sérieux viens, séb a une coupe en bol dégueulasse on dirait un singe qui s'est greffé une urètre sur la gueule. Les autres ce sont tous des tapettes moches. Et nous on est beaux je suis beau flynn est beau danielle est bonne stp hého- 

Voilà.
Bye.

(je te rajoute 100jetons allez viens ;))))))


ÇA NIQUE LALA
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix
avatar

jetons : 192
feat. : Robin Soloviev
pouvoir : absorption de pouvoir
citation : a gun gives you the body, not the bird
crédit : Ashamour

chef de cronos
chef de cronos

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 0:38


man.
t cool.
t bo.
t rouge.
vient chez les rouges je te jure que tu vas pas le regretter.
allez.
allez.
Revenir en haut Aller en bas
Léonard Wilde
avatar

jetons : 13
feat. : reborn — david tennant
AUTRES COMPTES : aucun
liens utiles : www. prez
www. rs
www. lettres
www. rp
pouvoir : téléportation
citation : "basically, run." (avatar by ash)
jukebox : our last night — invincible
crédit : ©gau

directeur de turner studios
directeur de turner studios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 0:41


Si tu viens on baise.

PAS BESOIN DE PAVÉ CHEZ TURNER STUDIOS OK C'EST ÇA LE SPECTACLE
ALLEZ VIENS


Revenir en haut Aller en bas
Marcel
avatar
do he got da booty// HE DOOOOO
jetons : 67
feat. : Oikawa Tooru ; Hk!! pck je suis tro gay
AUTRES COMPTES : uke ancestrale de la cité & kilari
liens utiles : présentation ; rs ; la poste
pouvoir : amnésie rétrograde kya ^^
citation : « tu te prends pour qui de parler de kilari comme ça » « pk tan 2 n »
jukebox : aoba rap / uta no prince 1000% maji love enidng 01
crédit : ©phoenixtamer

recruteur d'hélios
recruteur d'hélios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 0:53


euh.
je peux savoir ce que des gens d'entreprises foutent là.
vous avez mal lu.
je vous aiderai à mieux comprendre les choses un autre jour.

+ Alban a pris sa décision bisou


ÇA NIQUE LALA
Revenir en haut Aller en bas
Sherkann
avatar
impératrice absolutiste
jetons : 15
feat. : Lust → FMA
pouvoir : aura de douleur
citation : « tomber est permis ; se relever est ordonné »
jukebox : lacrimosa → mozart
crédit : avatar ©flynn ♥ / signa ©gify

modératrice - recruteuse d'atlas
modératrice - recruteuse d'atlas

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 0:54




parole d'un vert, wala. ♥




MERCI VOUS ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Flynn Rodriguez
avatar
holas chicas
jetons : 171
feat. : kuroo testsurou
liens utiles : Tortillas
Guacamole
Tequilla
pouvoir : possession
citation : LATER HATERS
crédit : © seb

membre d'hélios
membre d'hélios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 1:00


LAPSUS. LAPSUS. LAPSUUUUS.
Et c'est grâce à moiq ue c'est fini ok.
ALORS ON SE CALMAS LES CHICAS. WHO.
*tacos stare*




I've been a weak man but even then I was stronger than all of them I could hardly stand but even then I was taller than all of them

I'm an animal




rodrigueeeeez:
 
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Di Scipio
avatar
jetons : 24
feat. : Vivienne - Dragon Age : Inquisition
AUTRES COMPTES : Aucun
liens utiles : Présentation
pouvoir : Aucun
jukebox : Hurt - Parov Stelar
crédit : © bonnasse

sous-directrice de turner studios
sous-directrice de turner studios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 1:04


BG a écrit:
j'penche plutôt pour un gang (mais pas sûr)

Tsss, visiblement les gangsters ont quelques déficiences visuelles. Débardeur insolent va.


Pour une belle image en société et des allocations, préférez la légalité, mais ce sera tout pour moi puisque visiblement tu as fait ton choix.
Toutes mes condoléances à ton fils. :plz:
Revenir en haut Aller en bas
Alban C. Boehmitz
avatar

jetons : 40
feat. : worick arcangelo ~ gangsta
liens utiles : ••présentation
••rs


pouvoir : monde alternatif
citation : j'aime la nature roulée dans du papier OCB slim
jukebox : catgroove ~ parov stelar
crédit : ©moa

membre d'hélios
membre d'hélios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 2:33


léo&ash'&flynn _ merci, je vous aime tous les trois putain, montagne d'amour sur vous. léo' t'sais déjà c'que je pense de ton bb (daviiiiid daviiiid omg /out. non mais il est tellement beau, tellement nickel, puis pdg de turner studio, que demande le peuple ? gau', pk t'es si gau' tu dis ? non mais gère tes partiels, que david soit avec toi, qu'on puisse afficher ce lien aux yeux du monde), flynn t'es + que parfait, toi,tes tacos, les saumon-lama, tes idées, tu vends du rêve, tu m'fais flynn (ahah c'est nul je sais mais il est deux heures, mon cerveau est en panne, soyons tolérants) j'ai rien à dire de plus jtm ok, et ash', et oui u9 c'est classious bitch (mais u30 tu peux pas test :srs: ), et même si t'était u*** tu resterais fab' tu le sais. comme toujours y'a que l'âge qui nous séparent. :plz: .  seb&octa'&sherk(ahahshrekdamn)&phoenix _ oui j'fais des groupes dégueulasses pour répondre + vite keskiya. seb' t'as reconnu inception je t'aime, on se la jouera drama de loin ou de près mais promis ok on s'fera ça. et juste seb' émoustille mes ovaires, ta plume aussi, je. voila. octa' ton recrutement était famous, j'ai failli craquer, puis avec léo' vous faites une belle paire, ça gère chez turner studios et alban aurait été ravis de nettoyer les carreaux derrière la dame, mais le destin est vache, le destin est chien, mais y'aura toujours moyen pour toi de t'acharner, j'te laisserais même la planche de vogue pour la lui jeter allégrement. (non tu n'es pas spotted, pas du tout // si j'me trompe autant pour moi, c'est l'heure on dira). sherk, t'as bien deviné, choix de groupe spotted, par le pouvoir de muse j'te déclare infâmement bonne et tentatrice. et phoenix, c'beau le rouge, comme toi, j'ai été tenté. mais j'suis vilement corrompue partout, shame on me blblbl. james&danielle&marcel _ groupe de quatre, j'vous garde pour la fin,  vous le valez bien et j'ai la flemme de personnaliser now mais j'vais le faire quand même. j'dis oui pour les beaux boobs en fait. marcel tu m'as kill, puis oui, le père noel, oui ton discours, oui putain. non mais comment j'peux aller chez atlas après ça en gardant bonne conscience dis moi /out. james, bah, t'es james tout simplement, t'fais pas 1m20 en levant les mains et tu m'as monstrueusement tué sur la cb alors que je faisais des aller-retour sur ce topic et que je comprenais queudale en voyant passer des "hobbit", des "viens chez nous" ou des "flynn sera ton esclave"

en fait, pour résumer, j'vous aime tous tout court ok (tous oui). vos messages m'ont tué. littéralement. moi, mes ovaires, mon reste de cerveau qu'a passé la journée à se demander quoi faire, quoi choisir, en mode pk la vie, pk la mort, faut vraiment ? fin bref, des masses de pourquoi qu'ont fini par avoir raison de moi. puis faut dire qu'au début je m'attendais à un voir deux messages et j'me retrouves avec une quinzaine tous aussi beaux les uns qu'les autres, c'est juste whoah quoi. je vous évite la tonne de gifs censée être placé ici, mais je vous laisse imaginer, y'a de quoi faire (non j'ai pas du tout la flemme d'aller les héberger, nonon). Du coup j'étais en totale indécision, (vous avez réduit mon choix de moitié et j'ai même pas été capable d'me décider avant ce soir) puis y'a eu le pavé de marcel + le spammage intensif de flynn, donc j'craque pour les choux-verts comme ça a été dis trois plombes avant, autant pour moi. en cas d'indigestion j'viendrais pas m'plaindre promis. sinon, j'pense que va falloir que je la ferme sinon j'vais vous écrire des montagnes de merci, et ça risque de finir en pavétisation atroce, énormes et dégoulinante d'amour, un peu comme maintenant, mais en plus gros et plus indigeste. donc j'vais tâcher de m'abstenir sinon je suis encore là dans deux jours, trois-quart.

du coup j'ai fini, et je crois qu'on comprend à peu près la moitié de ce que j'ai voulu dire, donc on va faire genre que c'est correct, et pas trop mal écrit hein. paillettes sur vous.
:prince:  
Revenir en haut Aller en bas
James Winchester
avatar
Patate douce
jetons : 100
feat. : Noctis Lucis Caelum
pouvoir : Contrôle de l'espace
chef d'hélios
chef d'hélios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 3:53


JE TE FAIS DES GOSSES NFOFOJF.
Maintenant je sais que Marcel sert vraiment à quelque chose c'est beau.
Bienvenue chez nous en tout cas, on est un peu dingue, on a 90% de tapettes mais c'est pas grave tu remontes le niveau de virilité. Je verse une LARME DE JOIE, surtout que tu pues la classe à des Km à la ronde voilà.
LOVE YOU & TU NE REGRETTERAS PAS TON CHOIX
(ALLEZ BIM RENTEZ CHEZ VOUS LES AUTRES ON A LE PACTOLE)
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Di Scipio
avatar
jetons : 24
feat. : Vivienne - Dragon Age : Inquisition
AUTRES COMPTES : Aucun
liens utiles : Présentation
pouvoir : Aucun
jukebox : Hurt - Parov Stelar
crédit : © bonnasse

sous-directrice de turner studios
sous-directrice de turner studios

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 12:39


...

...

...

;_;

Ton spottage était bon et j'avoue c'est aussi pour ça que je me suis jetée sur toi mais faut croire que mon amour est vain. Tant pis, je vous aime toujours autant toi, tes pavés, tes persos, tes avats et ta kawaiitude. T'es parfait.
Je.

Bref amuse toi bien avec ton super bébé.
Tu sais ce que je pense de tes persos.
Amen.
:145:

♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Winchester
avatar
true men wear pink
jetons : 140
feat. : rivaille - shingeki no kyojin ; irl : erika linder
AUTRES COMPTES : stan weasley
liens utiles : www présentation ; www rs ; www boîtes aux lettres
pouvoir : aucun
citation : laugh and the world laughs with you, weep and you weep alone. ©old boy
jukebox : old boy - the last waltz
crédit : ©matt

fondateur - chef d'Atlas
fondateur - chef d'Atlas

Re: stockholm syndrome || rédigé Mer 29 Avr - 14:25


validation !
――félicitations ! ――

Ook bon malgré ce long débat je ne peux même pas râler parce que tu vas à hélios PARCE QUE TA FICHE EST TROP TRISTE BORDEL et qu'est-ce que j'aime ça. Au plaisir d'un jour devoir sortir les mouchoirs en te lisant ♥ (pour pleurer, hein)
+20 jetons !

Liens utiles :

www - bottin des avatars
www - bottin des pouvoirs
www - fiches de relation
www - boîtes aux lettres
www - journaux intimes
www - demandes de rp
www - boutique
www - banque





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: stockholm syndrome || rédigé


Revenir en haut Aller en bas
 

stockholm syndrome ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le syndrome du vilain petit canard
» Le syndrome de l'enfant unique s'éloigne !
» 13/09 GPT Stockholm (Standard) 12h00
» 15/08 à Namur : Grand Prix Trial Stockholm en Modern, gagnez un vol vers la Suède
» Syndrome Skillet.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble & Decadence  :: Acceptés-