Partagez | 
 

 Lovely day. ft ; Nyx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ryleigh C. McCarthy
avatar
jetons : 74
feat. : Trafalgar Law ☣ One Piece.
liens utiles : Présentation.Relations
pouvoir : Shambles.
recruteur d'hélios
recruteur d'hélios

Lovely day. ft ; Nyx rédigé Jeu 30 Avr - 18:41





Is it about time ?


ft. Nyx.

Tu avais simplement envie de te retrouver dans un endroit calme, où tu serais seul pour une fois. Un endroit où personnes n'allait t'ennuyer. Tu savais que si tu te rendais à la planque d'Hélios, tu pouvais être certain que quelques membres allaient venir te parler. Tu étais le recruteur du gang, ou du moins, l'un des deux. L'un était... Spécial, mais l'autre était complètement détraqué. Sévère comme pas deux. Tu savais également que tu ne pourrais pas rester très longtemps calme s'ils venaient te faire chier.

Quoi qu'il en soit, le meilleur endroit pour être au calme, serait dans les alentours de la planque, mais sans pour autant être voyant. Un lieu où les membres d'Hélios se font rares, en fait. Et ce genre d'endroit, tu le connaissais assez bien. Cela tombait bien d'ailleurs, tu commençais à avoir une certaines envies. Le Kashmir Restaurant. Tu allais manger un bout, simplement, dans un restaurant assez accessible. Ce qui n'était pas monnaie courante à Sin City.

Tu t'étais donc mit en route, avec un minimum d'argent en ta possession. Juste assez pour un bon repas et pourquoi pas un petit digestif en passant. Enfin bref. Tu n'avais pas l'intention de traîner bien longtemps. Tu avais faim, et c'était l'occasion rêvée pour enfin avoir un véritable repas. Ces derniers temps tu ne mangeais pas beaucoup. Tu allais acheter des produits surgelés pour ensuite les manger le jour même ; bien loin d'être pratique.

Une fois sur place, et après quelques minutes de marches, tu allas t'asseoir à une table, sur la terrasse. Il faisait assez beau, en réalité. Tu allais sans doute profiter du soleil un peu tout en mangeant, tranquillement. C'était tout du moins ce que tu espérais. Tu pris commande une fois que l'un de serveur ait remarqué ta présence. Aujourd'hui, tu t'autorisais même à manger ce qu'il y avait de meilleur dans ce restaurant.

Attendant simplement ton repas, tu sentais comme un regard qui t'observais. Tu regardais un peu autour de toi, mais tu ne voyais rien. Ni personnes en fait. Sans doute ton imagination qui te jouais des tours. Et finalement, après une dizaines de minutes d'attentes, ton repas avait été posé sur ta table. Sans plus attendre donc, tu t'attaquas à ce repas qui bien préparé, et réellement appétissant. Chacun des aliments fondaient dans la bouches. De la très bonne qualité, à un prix fort raisonnable. Dommage que tu ne pouvais pas te permettre cela tous les jours. Mais bien rapidement, le soleil qui frappait ta table, disparu. Pour faire place à une ombre. Tu levas la tête, et c'était elle...

-Nyx... Tu te contentas de prononcer cela, et ensuite recommencer à manger, tout en détournant le regard. Tu ne voulais pas être pris à nouveau dans une illusion aussi horrible. Certainement plus.
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas
T. Nyx Vandom
avatar

jetons : 64
feat. : Tharja ♔ Fire Emblem: Awakening
pouvoir : Illusions
crédit : Ryleigh ♥

employé(e) de turner studios
employé(e) de turner studios

Re: Lovely day. ft ; Nyx rédigé Ven 1 Mai - 1:35





Don't be so shy

           
ft. T. Nyx Vandom & Ryleigh C. McCarthy
Lovely Day

De la fatigue. C'est la première chose que l'on pouvait lire sur ton visage Nyx, tu avais passé une nuit blanche à taper sur ta machine à écrire plusieurs informations que tu donneras à  une certaine personne plus tard. Bien que tu avais carburé au café pour te tenir éveillé, les cernes elles, ne tromperont personnes lorsque tu sortiras de chez toi. Tu t'étires longuement, observant les deux boules de poils blanche et noire sur ton lit, qui ronronnent dès que tu leurs caresses le dos. Les deux autres doivent être dans ton salon, cela dit, à la place de ramener des chats chez toi, tu aimerais une présence un peu plus humaine... Enfin bon, au moins ces petites boules de poils t'aiment, car tu leurs donnes à manger et un peu d'amour, puis ce ne sera pas tes chats qui vont te juger ou te repousser. Tu tournes la tête vers l'horloge accroché à ton mur : onze heures passés et ton ventre se met à gargouiller. Tes sourcils se froncent et un soupire s'échappe de tes lippes. Il faut que tu manges, tu n'as pas pris de petit déjeuner. Bien, tu iras dans un restaurant, celui à Winchester, ça ira très bien. Cependant, avant cela, tu fonces sous la douche pour te débarbouiller un peu et être plus présentable, parce que actuellement, tu ressembles à zombie.

• • • • • • • • • • • • • • • •

Ce n'est pas à dire, la douche t'avait réellement requinqué. Tout de même Nyx, un jour de repos sert à se reposer, pas à faire des nuits blanches. Toute la semaine du matin au soir tu travailles comme une dingue à Turner Studios, ce qui te donne de plus en plus souvent des migraines. Pourquoi as-tu choisis ce travail d'ailleurs Nyx ? Alors que tu sais pertinemment que tu détestes ce job, tu as horreur du téléphone, surtout que le rôle principal d'une secrétaire c'est de : répondre au téléphone ! Quel corvée... Qui a donc inventé cette chose ? Elle sonne sans arrêt dans ton bureau, tu n'as presque même pas le temps d'aller aux toilettes que ça se met à sonner aussitôt après un premier appel. Tant pis, au moins ça paie bien et ça occupe tes journées, la vie serait ennuyante à mourir sans. Cela dit, ta mère tenait une entreprise de mode ressemblant à celle-ci, à Los Angeles, tu aurais pu devenir mannequin avec tes cent soixante-dix centimètres et ta silhouette fine, l'idée d'être styliste ou même avoir une carrière d'artiste t'avait effleuré l'esprit, après tout, tu excelles au piano. Chopin & Beethoven sont sans aucun doute ceux qui t'inspires le plus, même si être soit danseuse ou actrice t'aurait certainement plus également. Alors pourquoi te retrouves-tu derrière un bureau, avec des colonnes de paperasses dessus ? Tu es bien mystérieuse Nyx.

Quoi qu'il en soit, cela ne te déplaît pas plus que ça d'être secrétaire, au moins tu as le week end pour te reposer et ce n'est pas si monstrueux que ça. C'est simplement le téléphone qui t'exaspères. Enfin bon, il est déjà midi et ton ventre n'arrête pas d'émettre des bruits sourds. Direction Le Kashmir ! Même si ce n'est pas à côté de chez toi, tu aurais très bien pu aller dans un restaurant à Las Vegas Valley, mais non. Tu as choisis Winchester comme endroit où tu vas prendre ton déjeuner du midi.

Une fois sur place, tu observes l'intérieur du restaurant afin de trouver une place convenable. Aucune, ô joie. Toi qui n'aimes pas spécialement le soleil, tu allais devoir te le farcir en plein visage en allant sur la terrasse. Un soupire s'échappe alors de tes lippes. Le son de tes talons claquent sur le sol, cherchant du regard une place à l'ombre. Cependant, quelque chose attire ton regard au loin, un léger sourire s'affiche sur ton faciès de poupée de porcelaine. Tu t'assied à une table libre, le temps qu'un serveur t'apporte une boisson avant de te ramener ton repas. Observant de ta place ce qui avait attisé ta curiosité : cet homme, celui dont tu connais la vie presque par cœur. Tout du moins les douleurs qu'il a eu durant sa jeunesse. Même si entre-nous, tu avais vu tout cela dans l'une de tes illusions, la première qui plus est. C'était la première fois que tu t'étais injecté de l'hydre, ta tête tournait au point que tu en avais la nausée. En plus, tu avais eu la merveilleuse idée de sortir durant la nuit pour respirer l'air frais de la ville et cet homme avait été là, au mauvais endroit au mauvais moment. Ton regard avait croisé le sien, ce ne fut pas le coup de foudre non. Plutôt une virée droite aux enfers pour lui, et par ta faute, il avait revu son passé douloureux. Actuellement ? Il doit te détester, c'est une certitude.

Après quelques minutes d'hésitation, tu te lèves finalement, prenant ton verre avec toi pour te diriger vers sa table à lui. En te mettant pile devant le soleil pour lui faire de l'ombre, il lève son regard vers toi. Nyx... Un léger ricanement s'échappe de tes lippes, alors que tu tires la chaise libre vers toi, prenant place en face de lui. Posant ton verre sur sa table alors qu'il est en train de déguster son repas, tu t'étais invité sans sa permission, ce n'est pas bien grave. Il avait prononcé ton nom, l'air agacé. C'était ce qui t'avait fait rire, et lorsqu'il avait rapidement détourner le regard sur le côté également.

« -Tu n'as pas besoin d'avoir peur de croiser mon regard, la dernière fois c'était un accident, je ne me contrôlais pas. Je n'ai aucune raison de te lancer dans une illusion, mes yeux ont été assez utilisé durant la nuit, ils ont besoin de repos.  Tu bois une gorgée de ta boisson, croisant une jambe par-dessus l'autre, faisant tourner les glaçons dans ton verre à l'aide d'une touillette. Tes yeux se ferment un instant, avant des les rouvrir en tentant de trouver son regard. -Comment ça se passe à Hélios ? Toujours à faire du vandalisme, hm ?» Tu sors tes lunettes de soleil, les mettant sur ton nez, alors que tu t'assied confortablement sur ta chaise, le dos contre le dossier et le sourire aux lèvres en regardant cet homme devant toi, bien que tu aies légèrement grincer des dents pour une raison inconnue.

(c) Gabitch



Revenir en haut Aller en bas
Ryleigh C. McCarthy
avatar
jetons : 74
feat. : Trafalgar Law ☣ One Piece.
liens utiles : Présentation.Relations
pouvoir : Shambles.
recruteur d'hélios
recruteur d'hélios

Re: Lovely day. ft ; Nyx rédigé Sam 2 Mai - 18:19





Is it about time ?

ft. Nyx.

Tu aurais tellement apprécié pouvoir savourer cette journée, bien au calme. Tu aimais tant la solitude. La compagnie d'autrui était une gêne, un moyen superficiel de pourrir ta journée. Tu n'en avais pas besoin. C'était pour cette raison précise que tu évitais un maximum les êtres vivants qui t'entouraient. Tu les évitais, mais pourtant, tu aurais aimé avoir la même vie qu'eux. Être heureux, joyeux, et surtout, moins malade que ce que tu ne l'étais. Oui, tu étais un grand solitaire qui aimait le meurtre, mais au plus profonds de toi, tu cherchais quelqu'un qui pourrait t'aider, te sauver en quelques sortes. Quelqu'un qui te replacerait dans le droit chemin que tu avais quitté depuis bien longtemps déjà.

Cette personne ? Tu ne l'avais pas trouvé. Et dans une ville telle que Sin City, tu doutais pouvoir trouver quelqu'un en mesure de le faire. C'était démotivant. Tu perdais petit à petit espoir, cherchant même à te dire que tu finirais par rester le même, indéfiniment. Peut-être que c'était ta destinée ? Peut-être était-ce ainsi que le ciel avait jugé bon de te faire ? Qui sait, tu ne sauras jamais pourquoi le destin c'était autant abattu sur toi. Tu étais même triste parfois, de penser à tout ce dont tu avais dû traverser à cause de cette guerre, et de bien d'autres choses.

Alors que tu savourais pleinement ton repas, une certaine personne s'était approché de ta table. Une personne qui en savait beaucoup sur toi, beaucoup trop même. Rien que de la voir, tu ne pouvais t'empêcher de repenser à l'horrible situation dans laquelle tu t'étais retrouvé. C'était bien la première fois, depuis ton enfance, que tu avais posé un genou au sol tout en tremblant de peur. Un pouvoir réellement dangereux, et son influence sur l'esprit des êtres vivants pouvaient avoir de très grave conséquences.

Sans même demander ton avis, elle s'était installée, à ta table, et surtout face à toi. Tu l'avais entendu ricaner. Tu gardais cependant ton regard plonger dans ton repas, cherchant principalement à éviter son regard. Après tout, tu ne pouvais pas la menacer du regard, elle pouvait faire bien pire avec un simple échange. Tu devais donc rester méfiant. Elle expliquait également la raison pour laquelle tu n'avais pas à éviter son regard, ce qui te semblait "raisonnable". D'ailleurs sans le vouloir, elle venait de te donner une information de valeur, là.

-Je vois donc. Tu possèdes certaines contraintes à ce pouvoir... Intéressant. Tu relevas la tête, affichant un léger sourire narquois, avant de froncer les sourcils. Tu étais réellement quelqu'un de sombre, en fait... Mais cela ne m'empêche pas de me méfier de toi. Tu en sais trop sur moi. Beaucoup trop. Tu n'as d'ailleurs pas intérêt à en parler à qui que ce soit...

Tu te replongeas à nouveau dans ton repas, t'arrêtant subitement à sa question concernant ton gang. Hélios ? Comment ça se passait ? Tu pensais sincèrement que les nouvelles circulaient suffisamment vite pour qu'elle se doute que tout baigne pour vous. Mais bon, peut-être qu'elle voulait en savoir plus de quelqu'un qui était directement "acteur" dans les actes de ce gang. Tu soupiras, reposant les couverts que tu avais en mains dans ton assiette.

-Je pense que Hélios n'a aucun souci à se faire. Nous avons de plus en plus de membres. Je ne sais pas si l'autre idiot recrute des personnes de confiance, par contre. Tu parlais bien évidemment de Marcel. Un idiot comme pas deux, en fait... Pour ce qui est du vandalisme, c'est toujours le cas. Comment un gang vivrait sans ce genre de choses ? Un gang de bon samaritain ? Aucune chance de survie dans un monde aussi sanglant que le notre. Le seul moyen de survivre, c'est de dévorer les plus forts et ainsi imposer sa suprématie.

Tu avais réellement l'air d'un psychopathe, quand il s'agissait de ce genre de conversation. Tu utilisais assez souvent un langage réellement... Spécial. Tu prouvais également que tu étais un grand connaisseur dans ce domaine. Tu étais intelligent, rusé, mais aussi quelqu'un de dangereux. Un véritable narrateur qui serait capable de devenir un président... Ou plutôt, un dictateur. Fort heureusement pour ce pays, ce n'était pas ce que tu visais, bien loin de là. Ton envie était de tout détruire sur ton passage. Si toi, tu n'avais pas droit au bonheur, alors personne dans ce monde ne l'obtiendra. L'égoïsme était ton point fort, au final.

-Et de ton côté, comment vont les affaires ? Et oui, tu savais également comment changer le court de la conversation assez rapidement. Tu étais réellement difficile à cerner...
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas
T. Nyx Vandom
avatar

jetons : 64
feat. : Tharja ♔ Fire Emblem: Awakening
pouvoir : Illusions
crédit : Ryleigh ♥

employé(e) de turner studios
employé(e) de turner studios

Re: Lovely day. ft ; Nyx rédigé Dim 3 Mai - 21:56





Don't be so shy

           
ft. T. Nyx Vandom & Ryleigh C. McCarthy
Lovely Day

-Je vois donc. Tu possèdes certaines contraintes à ce pouvoir... Intéressant.

Tu ne cilles même pas derrière tes lunettes, perdant ton sourire d'une seconde à l'autre à ses mots. Qu'il est niais. Tu soupires légèrement, haussant négligemment tes épaules en l'écoutant attentivement. Il se méfie de toi qu'il te dit, car tu connais trop de chose sur son passé. Il n'avait qu'à pas être là au mauvais endroit au mauvais moment, il n'aurait pas vécut ça. Ou plutôt, tu n'aurais peut-être pas dû sortir de chez toi ce soir là, tu aurais pu simplement aller sur ton balcon pour prendre l'air. Donc c'est ta faute, vraiment et non la sienne. Attrapant ton verre à nouveau, tu portes ta paille à tes lèvres, dégustant ta boisson. Tu n'as d'ailleurs pas intérêt à en parler à qui que ce soit...  Ton regard se relève et se pose sur lui, un léger sourire remplis de malice se dessinant sur ton faciès de poupée.

« Est-ce une menace que j'entends émanant de ta bouche ? Il n'y a personne à qui je pourrais le dire et je ne vois pas l'utilité de dire le passé de quelqu'un, à qui que ce soit. C'est ta vie, je ne dirais rien, je te l'ai déjà dit il y a un an et demi.  Un soupire légèrement agacé s'échappe d'entre tes lèvres, tu lui avais déjà confirmer que tu ne dirais rien le concernant, pour les secrets de ce type, jamais tu ne diras rien, même sous les menaces. Tu baisses doucement tes lunettes d'une main, le regardant par-dessus l'accessoire de tes pupilles violacés. Après, oui mon pouvoir a des contraintes mais je peux encore l'utiliser. C'est simplement parce que j'ai fais une nuit blanche et que je ne souhaite pas l'utiliser contre toi, mais je peux en faire usage si besoin est, si tu vois ce que je veux dire... Cependant la seule contrainte que j'ai, ne pénalise que moi en fait. Je pourrais perdre la notion des couleurs si je l'utilise trop, ça utilise les yeux après tout... Donc, je ne pourrais plus contempler la magnifique couleur du miroir de ton âme.  » Dis-tu d'un léger ton amusé en replaçant tes lunettes correctement, tu parlais bien entendu de la couleur de ses pupilles.

Finalement, tu te redresses légèrement et le serveur arrive avec ton repas, le remerciant en gardant tes lunettes sur le nez, commençant donc à déguster ton plat une fois que tu es servis, après avoir pris ta fourchette avant de la planter dans un morceau de viande. Et le voilà qu'il te parle enfin d'Hélios, quelque chose de plus intéressant pour tes informations, tu remontes tes lunettes sur le sommet de ta tête, dégustant ton repas en écoutant les paroles du brun -ayant d'ailleurs remarqué son air de psychopathe, ce qui te laisse un léger sourire sur ton faciès- avant de lui répondre.

« Hm, tu n'as pas tout à fait tort. Je suppose que ton chef sait ce qu'il fait, Winchester c'est ça ? Enfin, espérons.  Dis-tu en observant ton bout de viande sur ta fourchette, avant de croquer dedans. Puis tu soupires longuement après avoir déglutit ce qui se trouvait dans ta bouche et tu poses ton coude gauche sur la table, posant ta tête à l'intérieur de ta main en jouant avec ta nourriture à l'aide de ton couvert argenté. Atlas, Hélios & Cronos. J'ai eu vent dire que le chef des bleus et des verts se connaissaient. Le rouge... est une femme il me semble, je ne sais pas grand chose d'elle et ça ne m'intéresse pas spécialement... »  Non, Cronos ne t'intéresse pas. Pour une certaine raison personnelle, tu ne t'intéresses qu'à Atlas et Hélios, les chefs sont tous deux intéressants ainsi que certains de leurs membres, dont le monsieur en face de toi. Même si au fond de toi, tu trouves cela stupide d'avoir créer des gangs de ce style, si ils veulent de l'argent ou même de la reconnaissance, qu'ils aillent chercher un boulot au lieu de se tourner les pouces ou de chercher les problèmes avec la société ces idiots de services.

Alors que tu te retrouves avec la fourchette en bouche, voilà qu'il change de sujet en te demandant comment se passe les affaires de ton côté. Arquant légèrement un sourcil en retirant ton coude de la table, tu lui adresses un léger sourire narquois après avoir retirer ton couvert d'entre tes lippes. « Tiens ? Tu t'intéresses donc à mes occupations ? En tant que secrétaire d'un PDG, il n'y a pas grand chose à raconter. J'ai les tâches ingrates de l'entreprise, en ayant en plus toujours l'envie de jeter ce fichu téléphone par la fenêtre, c'est fort intéressant n'est-ce pas ? Dis-tu d'un ton ironique avant de secouer la tête en soupirant longuement, reprenant légèrement ton sérieux en regardant ton plat. Je te céderais volontiers ma place si je ne gagnerais pas un bon salaire,  je n'aime pas spécialement être cloîtré entre quatre murs. Ce n'est réellement pas un travail pour moi, mais bon, tant pis. » Fermant tes paupières, tu continues de déguster ton repas en silence cette fois-ci. Tu préférais quand même parler de l'un des deux gangs et non de ton travail à l'entreprise, ce n'est pas très intéressant ce qui ce trame à Turner Studios. Ce qui se passe à l'extérieur est un peu plus excitant, tu relèves donc ton regard, changeant de sujet à nouveau ou plutôt, revenant sur celui d'avant.

« Et vous allez bouger votre arrière train à un moment ? Ou vous attendez les ordres de votre petit chef adoré, hm ? Le temps doit être long aha. »

(c) Gabitch



Revenir en haut Aller en bas
Ryleigh C. McCarthy
avatar
jetons : 74
feat. : Trafalgar Law ☣ One Piece.
liens utiles : Présentation.Relations
pouvoir : Shambles.
recruteur d'hélios
recruteur d'hélios

Re: Lovely day. ft ; Nyx rédigé Dim 3 Mai - 23:40





Is it about time ?


ft. Nyx.

Que dire... Tu n'aimais pas réellement parler avec des personnes qui connaissait ton passé. Tu avais cette drôle d'impression qu'ils pourraient t'écraser à tout moment. Cela t'énervais réellement, te faisais même te sentir faible. Tu n'aimais pas cela, c'était une sensation que tu détestais du plus profond de ton cœur, mais tu étais obligé d'y faire face. Et ce, à chaque fois que tu rencontrais cette femme. Cette fois, tu n'avais même pas le droit d'être plus menaçant qu'avec la parole ; tu étais en plein milieu de Winchester et surtout, dans un restaurant. Qu'est-ce qui pourrait être plus mauvais comme scénario pour toi, au juste ?

Elle semblait d'ailleurs joué un certain jeu. Un jeu dangereux ; celui de t'irriter. Si elle continuait sur cette lancée, elle allait forcément y arriver. Elle se doutait que cette situation était à son avantage. Trop de personnes pour que tu puisses commettre un crime. Il était donc logique que tu ne puisses que la menacer de tes mots. Et elle le savait très bien. Une vraie opportuniste, cette femme... Tu ne savais pas comment agir en fait, avec elle. Te méfier, oui, mais comment faire quand elle avait l'ascendant sur toi ? Tu ne le savais pas. Étrangement, elle était la seule femme à pouvoir avoir cette effet sur toi.

Tu l'écoutais parler, concernant les lacunes de son pouvoir. Oui, c'était toujours intéressant d'en savoir plus sur les capacités de quelqu'un. Ses limites, son pouvoir, et surtout son caractère. De cette façon, un assassin pouvait agir de la meilleur des façons imaginable. Tu étais ce genre de personnes ; tu observais ta proie, l'étudiant un maximum, pour finalement sauter dessus, dès que l'occasion se présentait à toi. Nyx n'était pas réellement une cible, à l'heure actuelle, mais elle pourrait très aisément en devenir une. D'ailleurs, elle semblait chercher à te narguer, avec la fin de ses explications.

-Comme si voir mes yeux pouvait t'apporter quelque chose d'intéressant dans ta vie... Tu fermas lentement les yeux, reprenant une bouchée de ta viande, avant de déglutir lentement. Voir les yeux d'un homme ayant perdu foi en l'humanité n'est pas la meilleure des choses, tu sais ?

Tu faisais bel et bien allusion à toi-même. Tout ce que tu avais vécu, vu, et surtout subis. Tout cela avait fait de toi l'homme que tu étais, face à elle. Tu pensais même que l'humanité toute entière était une véritable erreur. Toi, tout comme elle. Vous n'étiez, à tes yeux, que des erreurs. Ce monde n'aurait jamais dû voir le jour. L'Homme détruisait ce monde jour après jour, c'était indéniable. Mais ça, rare sont ceux qui veulent bien l'admettre. Difficile de l'admettre, difficile d'y croire, c'était ainsi qu'étaient fais les humains. De véritables idiots.

Tu en avais d'ailleurs profiter pour répondre à sa question, concernant ton gang, mais également profité pour lui en posé une. Bien évidemment, elle semblait bien intéressé par les informations d'Hélios, mais les mots qu'elle avait prononcé t'avais en quelque sorte... Énervé. Tu avais arrêté de manger, posant lentement ta fourchette dans ton assiette, avant de l'observer, l'air las de ses commentaires. Elle t'aurais donné volontiers sa place ? Dans une entreprise ? Répondre à un téléphone était une tâche ingrate ? Tu avais l'impression qu'une petite fillette se plaignait de ne pas avoir le jouet de luxe qu'elle aurait toujours voulu.

-Et si tu venais à me proposer ta place je l'accepterais avec grand plaisir. Penses-tu réellement que pour moi ma seule raison de vivre est de commettre des crimes et avoir une vie de minable ? Non. Tu marquas une légère pose, avant de fixer la demoiselle dans les yeux. J'aurais préféré être un docteur réputé partout dans le monde pour ses talents. Mais à la place de ça ? Je ne suis qu'un assassin. J'ai déraillé et je ne pourrais sans doute jamais revenir dans le droit chemin. Je me suis beaucoup trop salis les mains vois-tu ? Alors oui, ta place de secrétaire m'aurait sans doute aider à ne pas changer.

Sans réellement le vouloir, tu venais de te livrer un peu plus à elle, tu tournas d'ailleurs la tête sur le côté, agacer par le comportement de Nyx. Tu fermais toujours les yeux, grinçant légèrement des dents avant de finalement recommencer à manger. Tu ne voulais pas en dire plus sur toi, tu devais donc te taire et écouter ce qu'elle avait à dire à ce genre de remarque. Tout du moins, si elle osait dire quelque chose en fait. Parce que tu n'avais que faire de sa façon de penser. Si elle se plaignait encore de ce genre de choses, tu allais réellement t'énerver, cette fois.

Mais elle te questionna à nouveau concernant ton gang. Visiblement, elle ne faisait que s'intéresser à Hélios... Et visiblement Atlas aussi. Tiens, les patrons de ses deux gangs n'étaient-ils pas des hommes ? Si. Peut-être qu'elle était attirée par les grands leaders masculins ? Tu n'en savais rien et tu t'en moquais un peu. Pour être honnête, ses envies ne t'intéressais pas vraiment. Tout ce que tu voulais savoir en revanche, c'était la raison de tant de curiosité. Tu tournas donc à nouveau la tête vers elle, trouvant ses questions assez suspect.

-Notre petit chef adoré ? Ne te méprends pas. Je ne suis sous ses ordres que pour mon intérêt personnel. Tu devrais peut-être arrêté de faire une fixette sur James non ? On dirait presque que tu en pinces pour lui. Bien évidemment, c'était de l'humour. Tu ne savais même pas ce qu'était l'amour ; tu avais perdu cela depuis bien trop longtemps, après tout. Pour ce qui est de nos mouvements, je ne sais pas trop ce que prépare les deux "têtes pensantes" de notre gang. Je pourrais soumettre une stratégie mais j'ai beaucoup trop de choses à faire en ce moment.

Tu attrapas ton verre, dans lequel se trouvait du vin rouge. Parfait pour accompagner un bon repas. Tu le portas à tes lèvres, pour ensuite boire une gorgée, une seconde, et une troisième. Tu posas ton verre, croisant les bras tout en soupirant légèrement. Tu en profitas également pour jeter un regard au serveur qui semblait regarder un peu trop dans votre direction, ce qui risquait également de t'énerver. Ton regard lui fit bien rapidement comprendre que tu n'étais pas d'humeur à laisser des oreilles traînés sur ton passage.

-Quoi qu'il en soit, Hélios bougera. Je ne sais pas quand, mais le jour où nous écraserons les autres gang arrivera. Bien assez tôt, si tu veux mon avis.
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Lovely day. ft ; Nyx rédigé


Revenir en haut Aller en bas
 

Lovely day. ft ; Nyx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Traduction par Belisaria] Rocket Fuel★21 - My Monster with lovely green eyes!
» Isn't She Lovely My BFF
» The lovely bones de Peter Jackson
» Lovely Complex
» N°313 PEUGEOT 604 + CARAVANE STERCKEMAN LOVELY 400

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble & Decadence  :: Kashmir Restaurant-