Partagez | 
 

 these boots are made for walking ♦ kimberly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lou
avatar
ET PASSES TA MAIN DANS MES CHEVEUX /dies
jetons : 33
feat. : afuro terumi ♦ inazuma eleven
liens utiles :
présentation ; www
lettres ; www
relations ; www

these boots kimberly
too cold phoenix
honey propagande
i of the storm euripide

pouvoir : parlotte ♦ oh zut, t'as vraiment dit ça ? Dommage pour toi ♥
jukebox : blue suede shoes ♦ elvis presley
membre de cronos
membre de cronos

these boots are made for walking ♦ kimberly rédigé Jeu 7 Mai - 23:51


Les soirs, parfois, c'est bien. Parfois, ça l'est moins.
Il y avait ce manque de motivation dans le quartier général des Cronos qui te faisait bailler à t'en décrocher la mâchoire, quelque chose dans l'air qui agissait comme un somnifère et les déblatérations de ces membres sous-intéressants, oh ça te donnait envie de rameuter ton propre lit ici bas -quitte à dormir, autant le faire dans quelque chose qui convenait à tes petits complexes de poupée barbie plutôt que sur une de ces chaises en bois que tombaient en poussière. Un jour tu dira à Phoenix qu'il faudra vraiment changer ces chaises.
Tu t'étais levé d'un coup brusque et tu t'étais enfuis ; tu ne voulais plus entendre ces histoires débiles racontées milles fois et sans intérêt, mais il était encore tôt et même si les étoiles brillaient dans le ciel d'été, tu savais que tu étais loin d'être fatigué. Tu voulais égayer ta soirée, et tu avais la parfaite idée d'où aller.
Un trajet en taxi plus tard, tu te retrouvais devant ces entrées brillantes brillantes étincelantes fracassantes, de celles qui niquaient la rétine comme pour mieux s'incruster dans les souvenirs -il y avait des lumières partout, tellement que la Lune paraissait ridicule à côté d'elles. Tu entrais, comme l'habitué que tu étais, et bien vite la musique donna à ton sang ce coup de fouet dont tu avais besoin pour te réveiller. Oh, il y avait la scène -grandiose-, le public -bruyant-, la salle -pleine-, les costumes -courts-, le bar -accueillant, et tu crois que c'était tout ce dont tu avais besoin. Tu t'assoies en faisant un signe au responsable du bar, la tête déjà tournée vers ces corps d'une divinité sans pareille -qu'est-ce que tu rêvais d'être comme elles. Oh, mais avant de déprimer, tu voulais un peu t'amuser. Eh, barman. Barmaid. J'sais pas, peu importe. Tu replaces une de tes mèches derrière ton épaule, tes coudes soudainement comme fixés au comptoir. Ça te dit on fait un jeu ? Tu me dis un truc, n'importe quoi, et plus j'trouve ça drôle, plus j'commande un truc cher. T'as les yeux qui pétillent et ta langue qui joue avec ta canine, les lèvres entrouvertes. Allez quoi. J'suis sûre t'en meurs d'envie. Allez allez allez dis-le, de toutes manières qui d'autre que lui pourrait bien entendre ; de toutes manières qui d'autre que lui pourrait rendre ta soirée un peu plus palpitante.



nevermind
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Fawkes
avatar
jetons : 21
feat. : Yayoi Kunizuka
simple citoyen
simple citoyen

Re: these boots are made for walking ♦ kimberly rédigé Ven 8 Mai - 13:18




∞ These boots are made for walking
Lou & Kimberly


Le soleil avait commencé sa descente sur l'horizon quand Kimberly avait fini de se préparer pour aller travailler.

Après une bonne douche, Kim avait enfilé sa tenue de travail: chemise blanche, pantalon et veston noir, noeud papillon noir, chaussures assorties. Elle avait attaché ses cheveux en queue de cheval et s'était très légèrement maquillé. En tant que Barmaid dans un cabaret nommé "The Amaranthine Cabaret", elle se devait de porter une tenue impeccable. Certes, le pantalon pour une femme, ça pouvait surprendre, mais Kimmy s'y sentait bien plus à l'aise que dans les mini-jupes à la mode. De toute façon, tout est permis à Vegas !

Une fois prête, elle prit son sac à main et salua son frère et Violet, ses colocataires, avant de partir pour le quartier de Winchester. Elle aimait marcher, voir les néons des enseignes s'allumer les uns après les autres, le Vegas du jour laisser sa place au Vegas de la nuit, les gens rentrer du travail pour sortir le soir, ou ceux qui comme elle travaillent la nuit et se lève.

Arrivé au cabaret, la brunette fit le tour pour entrer par la porte de service. Elle salua les danseuses, les musiciens, sa patronne, et tout ses autres collègues. Elle alla ensuite poser son sac au vestiaire et s'installa derrière le comptoir, son domaine. Elle le partageait avec un homme, plus vieux qu'elle et adorable avec qui elle s'entendait à merveille.

Les premiers clients ne tardèrent pas à arriver, et quand la salle fut pleine, le spectacle commença. Comme tout les soirs, musiciens, danseuses, parfois magiciens s'enchainaient pour le plaisir des yeux des clients. Kim servait les clients installés au comptoir, et donnait les commandes en salle aux serveuses.

La soirée était déjà bien avancé quand...un homme ? Une femme ? Kim n'en était pas bien sûr. Un être humain blond, en tout cas, s'installa au comptoir. Il regarda les danseuses qui faisaient leur spectacles avec des yeux brillants, ce qui fit sourire la jeune femme. C'est vrai qu'elles étaient belles...l'une d'elle fit un discret clin d'oeil à la barmaid, qui rougit légèrement, et se concentra sur son client.


❝ Bonsoir. Que puis-je vous servir ?

Elle parlait toujours très poliment, c'était naturelle chez elle. Le/la blond(e) se tourna vers elle et lui sourit, joueur visiblement.

❝ Ça te dit on fait un jeu ? Tu me dis un truc, n'importe quoi, et plus j'trouve ça drôle, plus j'commande un truc cher.

Kimberly haussa un sourcil. Un truc drôle ? Elle chercha des yeux quelque chose dans la salle, peut-être un ragot... Mais sans pouvoir se retenir, elle ouvrit la bouche, et comme si elle était possédée, lança le premier ragot qui lui passait par la tête.

❝ L'homme en costume marron à rayure au fond de la salle, on dit qu'il est impuissant, et que s'il vient tout les soirs au cabaret c'est pour fantasmer sur les danseuses.

Quand enfin sa bouche s'arrêta, la barmaid mit une main devant et rougit. Comment avait-elle pu dire une chose pareille ?! D'un coup d'oeil, elle regarda son collègue, qui heureusement, était trop occupé à préparer des cocktails pour l'avoir entendu....

made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Lou
avatar
ET PASSES TA MAIN DANS MES CHEVEUX /dies
jetons : 33
feat. : afuro terumi ♦ inazuma eleven
liens utiles :
présentation ; www
lettres ; www
relations ; www

these boots kimberly
too cold phoenix
honey propagande
i of the storm euripide

pouvoir : parlotte ♦ oh zut, t'as vraiment dit ça ? Dommage pour toi ♥
jukebox : blue suede shoes ♦ elvis presley
membre de cronos
membre de cronos

Re: these boots are made for walking ♦ kimberly rédigé Ven 8 Mai - 21:56


Oh, elle était polie, la petite en face ; elle avait dans ses yeux cet éclat un peu flou qui s'efface quand elle baisse la tête quand elle se soumet -les gens appellent ça le respect, toi tu penses que c'est une privation de la liberté ; mais qui voudrait d'une serveuse agressive. Toi, sûrement.
Mais toi Lou, toi, toi tu énerves les gens et tu n'es jamais d'accord ; toi quand tu peux dire non tu le hurles et quand c'est trop calme tu trouves toujours un moyen de tout basculer -comme si le calme ne te convenait pas comme si tu avais besoin d'agitation dans l'air tel de l'oxygène pour respirer. Tu attends tranquillement la réponse de la femme -oh, parce qu'elle allait te répondre, forcément, et tu as encore ce sourire pincé si étrange, celui derrière lequel il y a tant de mystère. Tu la regardes aussi, tu la détailles, avec sa chemise masculine et ce pantalon taillé pour homme, elle te met encore un peu de joie au coeur.
Elle lâche sa rumeur ; et elle pétille dans tes oreilles comme un verre de soda bien frais qui roule dans la gorge : c'est bon c'est beau c'est simple et efficace -tu l'aimes bien, cette barmaid, tu crois. Tu ne te retournes pas de suite vers ledit monsieur -oh, tu sais rester discret quand il le faut- et cette fois-ci tu découvres tes dents, alignés comme de parfaites petites tours d'ivoire. Ah, les danseuses. Je crois que c'est la raison de la présence d'au moins la moitié de la salle, non ? Tu glisses un regard vers ce costume rayé, et aucun nom ne te vient en tête -inutile. Ça vaut à peine un cocktail sans alcool. Voire une boisson pour enfant. T'as un sourire espiègle ah appuyé qui prouve ton propre enfantillage, des scintillements dans les yeux qui en demandent plus plus plus. Mmh. J'ai une question. C'est si peu pratique, les jupes, les robes ? Pas que ça me dérange, juste de la curiosité. Toi tu aimais bien les jupes ; elles avaient cette légèreté romantique qui te manquait cruellement avec ce trop de tissus des pantalons. C'est ironique, tu trouves, comme personne ne semble jamais heureux de ce qu'on lui a donné.


nevermind
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Fawkes
avatar
jetons : 21
feat. : Yayoi Kunizuka
simple citoyen
simple citoyen

Re: these boots are made for walking ♦ kimberly rédigé Ven 22 Mai - 16:26




∞ These boots are made for walking
Lou & Kimberly


Kimberly avait encore du mal à croire qu’une rumeur était sortie toute seule de sa bouche. Pourtant elle n’avait pas voulu le dire ! Mais c’était sorti, sans même qu’elle ne le remarque. Etait-ce à cause de ce client/cliente ? Elle ne savait pas, elle n’arrivait pas à savoir. Un pouvoir dû à cette drogue, dont son frère était accro ? Ça serait quand même très bizarre, comment une drogue pourrait donner cet effet… Secouant la tête, Kim retrouva son calme et sourit poliment à la personne.

❝Je vous prépare ça de suite. Au fait, vous êtes un garçon ou une fille ?

Et voilà, ça recommençait ! La barmaid avait bien pensé cette phrase, mais jamais elle ne l’aurait dite à haute voix ! Rouge de honte, perdant son sang-froid habituel, elle se retourna, dos au client.



❝J-je suis désolé pour cette impolitesse ! Oubliez ce que j’ai dis !

Pour se faire taire, elle se retourna et se concentra sur la préparation d’un cocktail sans alcool, un des plus populaires du bar appelé le Maltais à base d'agrumes. Une fois le verre prêt, elle le posa devant le client avec un sourire classique. Mais pour répondre à sa question, sa bouche recommença à laisser échapper tout ce qui lui passait par la tête, comme si le filtre de son esprit ne fonctionnait plus, comme si un barrage s'était effondré.

❝Je n’ai rien contre les jupes, mais pour travailler je trouve les pantalons plus confortable. Dans la vie de tout les jours, je préfère aussi les pantalons parce que je trouve la mode en ce moment assez moche, je préférais la mode des années 50. Et puis, je sais que ça plait aux danseuses, elles trouvent que ça me donne du charisme.

Et voilà…. Bon sang mais elle devenait folle ou quoi ?!



made by great thief.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou
avatar
ET PASSES TA MAIN DANS MES CHEVEUX /dies
jetons : 33
feat. : afuro terumi ♦ inazuma eleven
liens utiles :
présentation ; www
lettres ; www
relations ; www

these boots kimberly
too cold phoenix
honey propagande
i of the storm euripide

pouvoir : parlotte ♦ oh zut, t'as vraiment dit ça ? Dommage pour toi ♥
jukebox : blue suede shoes ♦ elvis presley
membre de cronos
membre de cronos

Re: these boots are made for walking ♦ kimberly rédigé Dim 24 Mai - 22:17


Spoiler:
 
Il y a un son cristallin dans l'air ; un espèce de rire-gloussement qui sort de ta gorge. Ca t'amuse toujours aussi follement, qu'on soit si perplexe face à toi et oh peut-être qu'aujourd'hui tu avais fait en sorte d'être à la limite des deux genres. Tu avais cette chemise blanche un peu trop ample, bien trop déboutonnée pour un homme, bien trop plate pour une femme ; et puis, cachée derrière le bar, cachée derrière d'autres tissus, cette paire de bottes montantes que tu dévoilerais peut-être plus tard. Plus tard, parce que rien ne sert d'être de suite vendu oh non.
Tu la laisses s'excuser, s'enfoncer dans ses propres hontes ah c'est tellement charmant ce rouge sur des joues innocentes -mais tu es bon, Lou, tu ne veux pas tout de même pas la laisser dans le doute toute la soirée. Pour autant, ça ne veut pas répondre de suite. Tu dirais quoi, toi ? Oui, toi, là, t'en dirais quoi ? Parce que tu vois, Lou il ne sait pas vraiment ; on lui a dit que c'était un garçon, mais il a eu toutes ces choses dans sa vie, toutes ses choses dans sa tête, toutes ces choses quand il était petit. Toutes ces choses ; et maintenant il décide au jour le jour mais oh ne t'inquiètes pas, il ne se vexe pas pour si peu.
Elle revient, la pauvre, elle y est bien obligée. Tu t'accroches à la paille du bout des lèvres, oh elle grince un peu sous tes dents et tu as ce sourire vague sur tes lippes, de ceux qui ne veulent rien et tout dire en même temps. Oh, elles ont plutôt raison. C'est un ronronnement de chat une caresse sur la joue un peu de vent dans les cheveux ; voix tellement grave tellement rocailleuse qu'elle en fait parfois frissonner quelques peaux -tu n'as pas l'habitude d'utiliser cette voix-ci, Lou, mais oh peut-être veux-tu juste lancer un peu plus de confusion encore. Et ça, c'était déjà bien plus intéressant, sweetie. Tu la cherches un peu oh tu veux qu'elle te dise que ce n'est pas tout qu'il y a tellement plus -tu essaies de guider son esprit mais tu n'y connais tellement rien que tu ne fais que jeter des pierres dans l'eau ; tu ne la connais tellement pas que tu ne sais même pas si ça peut être intéressant ou non. Si ça se trouve, elle est un simple citoyenne à l'âme aussi grise que morne -oh oui grise, parce qu'ici personne n'est blanc très longtemps ; tu l'as appris en débarquant à Vegas. Mais pas assez pour autre chose. Tu aspires à travers ta paille en la regardant avec tes yeux de biche oh tellement foncés.


nevermind
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Fawkes
avatar
jetons : 21
feat. : Yayoi Kunizuka
simple citoyen
simple citoyen

Re: these boots are made for walking ♦ kimberly rédigé Sam 6 Juin - 10:56




∞ These boots are made for walking
Lou & Kimberly


Kimberly se sentait bizarre. Son client en face d'elle était plutôt sympathique, et surtout attirant avec son aura mystérieuse qu'il entretenait à la perfection. De plus, il/elle était vraiment beau: un superbe visage fin, de longs cheveux or, un maquillage léger qui mettait en valeur son regard presque rouge et ses lèvres gourmandes... Bref, une beauté. Face à ce genre de canon, Kimberly se sentait extrêmement banale, et ce n'était pas forcément agréable.

Quand le client demanda son avis à la barmaid au sujet de son genre, sans pouvoir se retenir, les mots sortirent de sa bouche par vagues. Kim commençait à s'habituer à ce phénomène, définitivement dû à son client d'une façon ou d'une autre, et elle arrivait à faire un tout petit peu plus attention à ce qu'elle disait.

❝Personnellement, je pense que vous êtes une femme, mais j'ai un doute à cause de certains traits de votre visage qui font plus masculin, et de votre voix trop grave pour être celle d'une femme. C'est vraiment troublant, d'autant plus que vous êtes très belle, ou beau, et que déjà avec ça vous me rendez nerveuse moi qui suit si banale.

Confessions bonsoir... Absorbée par sa conversation, Kim faillit oublier qu'elle avait d'autres clients qui l'appelèrent. Elle s'excusa un instant à son client mystère et alla voir deux jeunes danseuses qui venaient prendre un verre avant leur show. Habituée, la barmaid leur servit un cocktail fruité et peu alcoolisé, et elles discutèrent un instant. L'une des deux claqua même un baiser sur la joue, juste au coin des lèvres de Kimberly, "pour se donner du courage", et elles retournèrent en coulisse pour se préparer. Kimberly adorait les employés du cabaret, elle s'entendait bien avec tout le monde, et se sentait comme chez elle. Ca changeait des moments glacés dans son appartement, avec Kalvin et Violet qui n'étaient pas toujours coopératifs...

La brunette revint vers son client mystère, et réfléchit à une nouvelle rumeur à lui donner, pour qu'il/elle prenne un autre verre.

❝ Que dites-vous de ça ? Les filles viennent de m'avouer avoir vu sortir d'une boite de nuit homosexuelle un sénateur très influent hier soir... Si ça se savait, on peut être sûre que sa carrière politique serait terminée.
made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Lou
avatar
ET PASSES TA MAIN DANS MES CHEVEUX /dies
jetons : 33
feat. : afuro terumi ♦ inazuma eleven
liens utiles :
présentation ; www
lettres ; www
relations ; www

these boots kimberly
too cold phoenix
honey propagande
i of the storm euripide

pouvoir : parlotte ♦ oh zut, t'as vraiment dit ça ? Dommage pour toi ♥
jukebox : blue suede shoes ♦ elvis presley
membre de cronos
membre de cronos

Re: these boots are made for walking ♦ kimberly rédigé Mar 16 Juin - 15:25


Il y a ton regard froid qui glisse glisse glisse le long des angles de ses joues ; presque trop creuses -tu aimais la chair, tu crois, comme il était de mode de vos jours. Les rationnements n'étaient que de furtifs racontars accompagnés de regards noirs, de tabous rangés sous table. Tu serrais la mâchoire, comme tu savais si bien le faire ; acteur acteur, menteur, aussi. Ou peut-être était-ce juste synonyme. Tu voulais qu'elle croit dur comme fer d'avoir dit une bêtise oh de t'avoir cassé un bout de ton ego ; tu voulais la voir bafouiller encore un peu, qu'elle te prenne pour un fou bipolaire ou pire encore -tu crois que ça t'amuse aussi, de passer pour plus idiot que tu ne l'es. Au moins, comme ça, il n'y avait aucune déception à prévoir -et tu riais doucement à l'intérieur, parce que qu'est-ce que t'es con, Lou.
Elle s'envole vers d'autres clients et tu comprends mais oh tu as cette possessivité étrange, de celui qui s'en fout et qui veut quand même, du gamin qui boude parce qu'il juge son jouet pas assez cher. Oh, pourtant tu as entendu ses compliments ; mais les mots ce ne sont que de l'air comprimé et tu préfères bien plus tes propres pensées qu'à ces petits mensonges accolés. Tu n'avais pas vraiment foi en l'Humanité, Lou.
Je vais faire comme si je ne suis pas vexé. C'est ce qui accueille son retour, en plus d'un verre vide à la paille mâchouillée jusqu'à la moelle -t'as toujours été un type nerveux, Lou. Dans les remous de ta voix, on perçoit l'irritation une pointe d'agacement et de déception, peut-être ; tu es plutôt bon pour mélanger ce genre de choses.
Elle te sort une autre rumeur et ça te fait arquer un sourcil -il y a tant d'homophobie ici bas ; on tolère les erreurs d'un soir quand on paie beaucoup, on casse la gueule aux autres. Ça te surprend d'entendre ça ; les boîtes homosexuelles, comme elle le dit, devant sûrement faire profil bas -enfin, tu ne sais pas, toi tu préfères les endroits moins suants, moins dansants, où être perché sur un tabouret à regarder l'assemblée toute la soirée est acceptable. Tu croises tes doigts, en faisait grincer deux ongles l'un contre l'autre. Ahhh, dommage pour toi, les politiques, ce n'est pas ce qui m'intéresse. Tu remontes tes yeux ambres brûlants brûlants sur les traces de rouge à lèvres, et tu te demandes un peu où tu es. Si tu voix ce que je veux dire. Bien sûr qu'elle voyait ; tout ce qu'il y avait d'intéressant dans cette ville, c'était les menteurs à paillettes et les honnêtes à flingues. Et toi, ça faisait longtemps que tu t'étais donné aux gangs.


nevermind
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: these boots are made for walking ♦ kimberly rédigé


Revenir en haut Aller en bas
 

these boots are made for walking ♦ kimberly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Best shmups ever made
» [Comics] Walking Dead
» Vends 8 tomes du Comic "Walking Dead"
» love made me blind :na:
» profils U-Boots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble & Decadence  :: The Amaranthine Cabaret-