Partagez | 
 

 Sully L. Felton - Las Vegas is not a dream.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sully L. Felton
avatar

jetons : 26
feat. : Anna - Frozen
AUTRES COMPTES : Ø
liens utiles : ficheRSBoîte aux lettres
pouvoir : Ø
crédit : © Sully L. Felton

simple citoyen
simple citoyen

Sully L. Felton - Las Vegas is not a dream. rédigé Jeu 14 Mai - 20:25


Sully Lavinia Felton
―― informations basiques ――
——— attaque ———
★★★★★★★★★★



——— défense ———
★★★★★★★★★★



——— popularité ———
★★★★★★★★★★



——— controle ———
Elle ne consomme pas d'hydre.
NOM - Felton
PRÉNOM - Sully
SURNOM - Skully - Fausses identités : Nicole «Nikky» Merley  & Rebecah Sullivan.
AGE - 22 ans
NÉ(E) LE - 23 juin
NATIONALITÉ - Américaine - Texane
ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuelle
SITUATION FINANCIÈRE - Moyenne
SITUATION MARITALE - Relation ambiguë avec son ami d'enfance.


GROUPE DESIRE - Civils
RÔLE/POSTE/METIER - Bien qu'elle ne fasse partie d'aucun gang, elle est réputée pour être au courant de tout ce qu'il se passe. Elle change très souvent de petits boulots : distribuer les journaux, vendre tout et n'importe quoi, servir des cafés ou cocktails, souffler sur les dés d'un vieil alcoolique qui ne sait plus quoi faire de son argent … à vrai dire, tout ceci n'est qu'un prétexte pour pouvoir fourrer ses oreilles dans toutes les conversations.

―― qui suis-je ――
HISTOIRE

Parkers' Farm - Livingston - Texas - 1950


Au milieu du champ de maïs, cachés entre les grands épis, deux gamins se cachaient du regard de leurs parents. A droite, celui qui semblait totalement écrasé par son grand chapeau, c'était le petit Luke Parker, à gauche, sa voisine, Sully Felton s'amusait à s'attacher des coquelicots dans les cheveux.

- Mon père m'a dit que ta mère était partie, lança le gamin d'un air timide.
- Il a raison, répondit l'autre après quelques secondes de silence.
- Elle n'aime plus ton père? essaya-t-il de deviner.
-Je pense... Je ne sais pas, se contenta de de marmoner la petite.

Elle était un peu mal à l'aise, à vrai dire. Elle faisait mine de rien, en continuant à enrouler les mauvaises herbes dans ses cheveux, mais elle savait que c'était quelque chose dont on n'aimait pas parler au village. Son père le lui avait dit. Une femme qui abandonne son mari et ses enfants pour s'enfuir avec le premier citadin de passage, ça fait un peu désordre. Même à huit ans, on peut le comprendre. Même à huit ans, on sait que c'est mal.

-Moi, je ne partirais pas, certifia le brun en se grattant la joue, tout rougissant. Jamais. Je resterais avec toi!

Sully arrêta soudainement de jouer avec ses cheveux et releva lentement son regard vers son ami. Il savait toujours comment lui remonter le moral. Même quand elle faisait du mieux qu'elle le pouvait pour le cacher, même quand elle était méchante avec lui et lui envoyait tout ce qu'elle trouvait au visage pour qu'il l'a laisse pleurer toute seule. Elle ne pu s'empêcher de sourire timidement, cachant ses lèvres sous ses tresses fleuries.

- Tu promet? On restera toujours ensemble? chuchota-t-elle entre ses mèches.
- Promis ! affirma le garçon.

Feltons' Farm - Livingston - Texas - 1954



Sully remuait avec ferveur le lopin de terre à présent comme neuf. Ca sentait l'odeur de la pluie, de la nature et du renouveau. On allait bientôt planter les nouvelle semences de blé et il fallait commencer par rendre la terre plus fertile. Travaille dont notre petite rouquine était en charge, comme la plus part de celui de la ferme. Depuis que sa mère était partie, son père s'état totalement laissé allé, tombant dans l'alcoolisme et n'ayant plus aucune motivation pour s'occuper de son terrain. Tout lui rappeler sa petite vie de famille parfaite dans cette ville, et depuis quatre ans, la tendance s'était bien inversée. Les divorcés étaient plutôt mal vu dans leur campagne. Ainsi, il avait pendant un temps enduré les remarques son incapacité à subvenir aux besoin des siens (surtout en ce qui concernait l'appétit sexuel de sa femme) avant de se cloîtrer dans son salon où il enchaînait bière sur bière tout en lisant son journal. Ce jour-là, pourtant, il fit l'effort de se lever de son grand fauteuil de maître de maison et traversa le champ à la recherche de sa fille.
Quand il arriva au niveau autours du nouveau terrain, ses bottes grinçantes dans la terre, il entendit le chuchotement d'un jeune garçon.

- Quelqu'un arrive!
- Cache-toi, là, idiot!
- Je ne suis pas i-
- SHHHH !

Il faisait mine de n'avoir rien entendu. Sa fille était tout le temps fourrée avec leur petit voisin et ça ne le dérangeait pas particulièrement.

- Sully ! Appella-t-il de sa voix grave.

La petite posa sa fourche sur la clôture et rejoint vite son père aussi vite que possible. Elle avait beau essayer de cacher sa gêne, elle gardait tout de même les joues légèrement rosée et n'osait pas regarder le paysan dans les yeux.

- Il faut qu'on parle, viens avec moi.
- On ne peut pas rester ici pour parler? bégaya-t-elle.
- Si tu insiste... céda l'autre en soupirant. On déménage. Seattle. Dans trois semaines.

La rouquine resta bouche bée. Comment cela était-il possible? Il lui expliqua qu'il ne pouvait plus vivre ici. Il avait fait posté une annonce dans un journal pour vendre la ferme après avoir trouvé un travail sur une petite-annonce. Tout été allé très vite. Trop vite.

Seattle - Washington - 1957



Chaque jour, et ce depuis le déménagement, la première préoccupation de Sully était le contenu de la boîte aux lettres.

- Il y a quelque chose pour moi? demanda-t-elle pendant que son père éventrait l'enveloppe d'une facture.
- Oui, acquisse-t-il en glissant une petite enveloppe vers sa fille.

L'adolescente trépignait de joie. Depuis trois ans, les lettres de son ami d'enfance n'avait jamais cessé. Et chaque fois, elle lui répondait aussi vite que possible. Mais ce jour-là, la lettre était différente. Il ne parlait ni de son travail, ni de ses animaux, ni de son blé et encore moins de leur souvenir dans ses longues étendues de blé. Ce jour-là, il luit dit que ça ne servait à rien de lui répondre. Qu'un fermier comme lui n'en valait pas la peine. Elle lu la lettre plusieurs fois, pour être sûre de bien comprendre. Mais les mots restaient les mêmes.  «Tu perds ton temps avec moi…», «Vis, fréquente des gens de la ville, grandis, expérimente, découvre.», « On est à 4000 kilomètres l’un de l’autre... Arrêtons de rêver… Grandissons…» Comme si leur histoire n'était une histoire de gosse. Jamais elle n'avait été aussi déçue. Jamais elle n'eu autant pleuré que lorsqu'elle reçu cette lettre, parce que jamais elle n'avait cessé de l'aimer. Et lui, il prenait ça comme une vieille promesse qui est arrivé à prescription. «Peut-être qu’un jour je serai digne de toi, et je te livrerai tout une ville sur un plateau d’or. Mais pour le moment tout ce que je peux t’offrir c’est des hectares de boue, de poussière et d’engrais. » Elle n'en avait rien à faire, du plateau d'or, et encore moins de sa putain de ville. Elle pris la lettre, la déchira en morceau, la roula en boule. Sur le coup de la colère, elle saisit un marqueur et inscrit un grand «FUCK» sur une feuille blanche. Ce fut la seule réponse à laquelle il eut le droit.
Evidemment, avec le recul, elle regretta amèrement son geste. Il ne lui fallu pas plus de 10 minutes pour fondre à nouveau en larme et tenter de recoller les morceaux de sa lettre, comme si ça pouvait réparer leur sentiments blessé...

Seattle - Washington - 1960



- Ma fille, j'ai une grande nouvelle! annonça Will Felton en entrant dans la chambre de sa fille.
- Oh, vraiment? fit-elle sans même relever la tête de son vernis à ongle.
- Pour tes dix-huit ans, nous partons àhhhhhh ... VEGAS !

Sully fit mine d'être réjouit. Elle savait très bien que ce cadeau s'adressait plus à lui-même qu'à elle. Le gros parieur qu'il était n'avait pas pu résister, et il prenait comme prétexte l'anniversaire de sa fille pour éviter que celle-ci lui dise que ce n'était pas raisonnable, qu'ils n'avaient pas vraiment les moyens, entre son travail de caissier et ses petits boulots. Que tout jouer était totalement puérile et très risqué.

Las Vegas - Nevada -  1960


Et ça le fut. En quelques jours à Vegas, Will avait perdu son argent pour le mois, ce qu'il avait mit de côté pour sa retraite et la totalité du crédit qu'il avait contracté avec des gens pas très nets "pour se refaire" qui s'élevait à plusieurs milliers de dollars. Et dans l'incapacité totale de payer sa dette, il fut contraint de vendre la maison. Cela ne suffisait pas. Les intérêts, eux, n'avaient pas étés réglés. Et on ne joue pas avec les gangs de Vegas. Will choisit alors l'option la plus "safe" : disparaître.

Pendant plus d'un an, ils ont parcouru les routes du pays de motels en motels, fuyant leur traqueurs. Mais ces derniers n'étaient pas si simple à semer de tel sorte qu'ils finirent par retrouver leur cible alors qu'il allait faire ses courses. Sully a vite compris, en ne le voyant pas revenir. Elle a pris ses clics et ses claques, et elle a pris la route en auto-stop.
Tout droit, jusqu'à Vegas.

Elle a une revanche à prendre.
MORAL - Mais qui est donc Sully Felton? Cette jeune demoiselle ne cesse de changer de personnalité et de comportement, s'adaptant à chaque personne qu'elle côtoie. On pourrait ainsi la qualifier d'hypocrite, mais ça serait bien mal la connaître. Elle a un franc-parler à tout épreuve, et ne se cachera pas de vous dire ce qu'elle pense, au risque de vous froisser. Elle sait se tenir, cela dit, et fera de son mieux pour paraître la plus agréable possible si elle pense que ceci peut lui permettre de vous soutirer quelques informations. Elle a appris à s'informer sur les mouvements des gangs pendant sa fuite avec son père et elle en use. Il s'agit là de sa principale activité, qui lui permet de préparer sa petite vengeance, mais elle pourra également vous trouver de nombreuses autres informations plus futile. Ce genre de service n'est cependant pas gratuit. Elle est loin de faire dans le caritatif et semble froide quand le sujet en viens au affaires. Intransigeante et rancunière, il vaut mieux ne pas l'avoir comme ennemie. Elle saura exactement comment vous pourrir la vie en toute discrétion. En revanche, elle est très fidèle envers ses amis. Elle ne le montre pas toujours, pas fierté, mais ils tiennent un place importante dans sa vie. Il lui arrive de les espionner ou se renseigner sur leurs fréquentation pour les mettre à l'abris d'un danger extérieur. Même si ceci peut paraître étrange, c'est une preuve d'amour. Sully a l'air un peu légère et frivole. A part en ce qui concerne son plan visant à venger son père, elle vit au jour le jour, avec ses airs d'ado. Elle prend un grand soin à suivre rigoureusement les dictat des magazines de modes et lit beaucoup de journaux sur les histoires des célébrités, mais elle n'en reste pas moins quelqu'un de réfléchit. Elle aime se faire sa propre opinion et analyser par elle-même les événements. A son avis, la seconde guerre mondiale aurait facilement pu être évitée si les politiciens avaient su prendre un peu de recul. Elle fait la fille forte, mais elle cache une facette d'elle très fragile, un peu pleurnicheuse et très enfantin aussi, en total opposition avec ce que lui impose son métier. En effet, Sully sait pourtant se montrer sans pitié quand il s'agit d'information et n'hésitera pas à vous laisser dans les pétrin une fois qu'elle a eut ce qu'elle voulait.

TAILLE - 1m69
POIDS - 52 kilos
CORPULENCE - Maigrichonne.  
CHEVEUX - Roux, légèrement ondulés
PEAU - Très pâle, parsemée de tâche de rousses sur les pommettes
STYLE - Branché. Robes en A colorée, souvent en dessous du genoux.
PARTICULARITÉ - Pour pouvoir récolter des informations, elle peut parfois changer totalement physiquement : perruques, maquillage, changement radical de style sont monnaie courante pour passer inaperçue.
feat. Haru  - France - Sud-Est

Ok, je me suis faite entraînée sur ce forum par Luke Hyde Parker (au cas où vous ayez raté le lien entre nos persos, on sait jamais). Donc déjà, je trouve ce forum SUPER BEAU (bravo au graphiste ;w;♥) et SUPER COOL. L'histoire est super originale, ça sort de l'ordinaire : j'adhère ♥ Bon, c'est censé être une partie présentation donc je vais faire les choses vite fait vu qu'il y a pas grand chose à dire, hein. Je suis une fille, j'ai 20 ans, j'étudie les réseaux et télécom et ... voilà o/ Love sur vous tous, hâte de vous voir sur le forum ♥

Revenir en haut Aller en bas
Swan Kendall
avatar

jetons : 81
feat. : eren jaeger
liens utiles : SCREAM & SHOUT

pouvoir : régénération cellulaire
admin - membre d'atlas
admin - membre d'atlas

Re: Sully L. Felton - Las Vegas is not a dream. rédigé Ven 15 Mai - 2:01


validation !
――félicitations ! ――

salut ♥ j'aime bien le caractère de sully, tout est très bien, pas de soucis pour moi gefhdckx bienvenue officiellement & amuse-toi bien ici !

Liens utiles :

www - bottin des avatars
www - bottin des pouvoirs
www - fiches de relation
www - boîtes aux lettres
www - journaux intimes
www - demandes de rp
www - boutique
www - banque


Revenir en haut Aller en bas
 

Sully L. Felton - Las Vegas is not a dream.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vegas Showdown (Règle de pose)
» Las Vegas en juillet
» GP Las Vegas
» Scène culte de film !
» Vampire : Constantinople Kronikles - par Reno

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble & Decadence  :: Acceptés-