Partagez | 
 

 ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jane Crocker
avatar

jetons : 816
feat. : Natasha Romanoff / Black Widow ✕ Marvel - Kelly Reilly ✕ IRL
AUTRES COMPTES : Irina M. Forbes
jukebox : Bad things with you - Jace Everett
crédit : © FLYNN RODRIGUEZ

employé(e) de grimm house
employé(e) de grimm house

ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Sam 20 Juin - 22:57






L
a pire journée de sa vie, Jane avait toujours prit cette expression pour des foutaises, mais aujourd'hui elle se tairait sans problème. Elle avait vu son pire cauchemar aujourd'hui. Cela devait être une simple et banale journée à questionner des passants sur l'incident survenu il y a quelques jours près de l'Amaranthine, où un immeuble avait été attaqué. Jane avait rencontré son pire cauchemar : le croque mitaine.

Il avait les traits d'une femme, avec une mâchoire monstrueuse, et des yeux semblables à ceux d'animaux, et sans parler du fait qu'elle l'avait traumatisé et volé ses bijoux et son argent. L'une des bagues de sa grand-mère, une chose impardonnable, on ne touche pas aux mamies, c'est la bien la seule et unique chose sacrée au monde. Jane était sortie de là-bas avec un mal de crane, et une bosse après s'être évanouie. C'était une longue histoire, et elle en était encore traumatisée. Elle avait fuit, en pleurant comme une madeleine. Elle ne devait pas être belle à voir, mais ça, elle s'en fichait pas mal, elle devait et elle voulait fuir le plus loin possible de ce monstre qui habitait dans son quartier.

Elle avait roulé à toute allure dans sa petite voiture jaune, roulé pour s'arrêter devant le seul endroit qui lui était un minimum familier. Le cabaret d'Anya. Elle était sortie comme une furie de sa voiture, pour tambouriner à la porte arrière, le soleil était bien haut dans le ciel, et le maquillage de Jane avait coulé sur ses joues, tel un panda. « Wednesday ! Ouvre s'il te plait ! »


Revenir en haut Aller en bas
W. Anya Reznikova
avatar
You can run, but you can't hide.
jetons : 379
feat. : Red - Transitor
pouvoir : Mind Walk
modératrice - membre d'hélios
modératrice - membre d'hélios

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Dim 21 Juin - 9:39




Déléguer certaines tâches ne s'était jamais avéré aussi libérateur.

À cette heure, souvent, Anya s'affairait à nettoyer l'Amaranthine, à passer par-dessus certaines choses, pour s'occuper et revoir pour que tout soit parfait pour la soirée. Le tout ne prenait habituellement pas plus d'une heure ou deux dans les pires cas, considérant que tout était fait au fur et à mesure, le plus possible, mais c'était tout de même une étape importante qui devait être revue plusieurs fois; sans parler de l'administration seule qui devait être faite quotidiennement. Il fallait revoir l'inventaire, commander chez les fournisseurs de nourriture ce qu'il manquait, voir aux demandes des techniciens de scène pour la soirée, revoir les horaires pour voir qui étaient les invités spéciaux…

D'avoir quelques employés qui s'en chargeaient le matin était une chose merveilleuse. Bien sûr, ils revoyaient tout avec elle – le système n'était qu'en place depuis quelques jours – mais ça lui laissait une plus grande liberté pour vaquer à d'autres occupations toutes aussi pressantes. Le cabaret avait vécu quelques jours difficiles dernièrement et ça se ressentait dans l'atmosphère.

Mais, heureusement, depuis l'explosion, l'Amaranthine s'en sortait beaucoup mieux : la terreur des gens avaient laissé place à l'habituel. Le traumatisme était passé pour la plupart des clients; les réguliers revenaient comme à leur habitude, lui permettant de suivre à nouveau leur fil de pensées, octroyant des informations primordiales pour certains contacts à Hélios, engraissant leurs rapports et leurs dossiers.

Cependant, l'évènement la perturbe toujours. Depuis, elle n'a pas revu la vampire qui menaçait au creux de son esprit de la vider doucement de son sang et de son énergie, la tuant à petit feu. Oh, si elle ne venait pas à elle bientôt, certainement la traquerait-elle. Ça ne serait pas tant complexe – celle-ci avait bien révélé qu'elle était une des directrices de Turner Studios, après tout.

Il suffisait d'attendre pour commencer la chasse.

Anya passe une main dans ses boucles de flamme, un stylo dans une main, écrivant dans des codes complexes une lettre qui, aux yeux de quiconque, pouvait sembler bien anodine – décrire une balade à Las Vegas en discutant des parcs n'était certes pas la chose la plus intéressante au monde. Pour quiconque comprendrait le code, cependant, c'était une mine d'informations, une bonne manière de garder quiconque lisait cette lettre à jour sur ses mouvements, sur des noms bien précis, sur des intentions perdant leur obscurité.

Ce sera une lettre qui passera dans plusieurs mains avant de se rendre à destination de la plus subtile des manières possibles. Elle recevra une missive quelques semaines plus tard, tout au plus.

Elle devait la finir avant, bien sûr.

Mais une voix la sort de ses réflexions, une voix qui s'accompagne de plusieurs coups précipités contre sa porte.

Une certaine panique se fait ressentir dans chaque coup, une terreur dans le ton de la voix, dans ses tremblements, dans des hoquets coupant le peu de mots qui avaient été prononcés.

Elle se lève, se précipitant vers la porte arrière du cabaret. Malgré la déchéance de la voix, elle l'a reconnu, et qu'importe ce qui s'est passé, elle n'est certainement pas pour la laisser là.

Alors Wednesday déverrouille la porte et l'ouvre, et aussitôt qu'elle pose ses yeux sur Jane, son visage se décompose dans la plus grande inquiétude.

Mais qu'est-ce qui lui est arrivé?

▬ Jane? What's wrong? Are you hurt?▬ Jane? Qu'est-ce qui se passe? Es-tu blessée?



Revenir en haut Aller en bas
Jane Crocker
avatar

jetons : 816
feat. : Natasha Romanoff / Black Widow ✕ Marvel - Kelly Reilly ✕ IRL
AUTRES COMPTES : Irina M. Forbes
jukebox : Bad things with you - Jace Everett
crédit : © FLYNN RODRIGUEZ

employé(e) de grimm house
employé(e) de grimm house

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Dim 21 Juin - 15:34






L
a journaliste se retrouvait presque acculé contre la porte arrière du cabaret. Elle le faisait de son propre chef, comme si cela était un moyen pour se protéger du monstre. Elle avait réellement l'impression de se faire suivre à la trace, et cela lui faisait peur. La rouquine regardait par dessus son épaule, le temps qu'on lui ouvre la porte, faite qu'elle soit là priait-elle intérieurement et même en marmonnant. Finalement la porte s'ouvrait, Jane s'infiltrer à l'intérieur sans demander son reste, et sans même écouter les questions de Wednesday.

Elle refermait aussi vite la porte, s'autorisant même à la verrouiller depuis l'intérieur, la tête coller contre le battant de la porte, elle tremblait de peur. Jane avait du mal à respirer, elle avait l'impression de suffoquer dans son propre corps, sifflant à chaque inspiration. « Je crois que je suis maudite.... » Elle se retournait finalement, en affichant un drôle de sourire sur ses lèvres, avant de se laisser écrouler le long du mur, pour toucher le sol assez violemment pour avoir un bleu sur le fessier.

La petite américaine passait ses mains sur son visage, elle y voyait le mascara qui nappait ses joues se mettre sur sur ma paume de ses tacts. Elle jetait un coup d'oeil Wednesday, avec une drôle de grimace dessus. « Tu crois que je suis maudite ? »


Revenir en haut Aller en bas
W. Anya Reznikova
avatar
You can run, but you can't hide.
jetons : 379
feat. : Red - Transitor
pouvoir : Mind Walk
modératrice - membre d'hélios
modératrice - membre d'hélios

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Dim 21 Juin - 21:28




Jane s'était faufilée, passant outre les barrières déterminées par la porte et son corps, refermant la porte avec hâte, verrouillant celle-ci de mains tremblantes. Elle semble si petite, d'un coup, si vulnérable, ça fendrait le cœur à quiconque en aurait un. Ses pensées sont disparates, imprécises; elle voit un visage, des crocs, des yeux félins.

C'est assez pour mettre un nom sur ce visage. C'est assez pour savoir exactement ce qui la trouble.

Qui la trouble, plus précisément.

Cette même personne qui était venue dans le cabaret il y a quelques jours à peine. Mais ce qui s'était passé—ce qui rendait Jane dans tous ses états, était encore indéfini.

Et de la voir ainsi n'était pas quelque chose d'agréable, loin de là.

Jane semble atterrée, hors de tout moyens, sa respiration est lourde, son corps tremble encore – son maquillage coule abondamment contre ses joues. Qu'importe ce qui est arrivé, c'était grave.

▬ Jane…

Wednesday se met à sa hauteur, une main sur la sienne afin de la calmer, de la rassurer, n'importe quoi. Elle prend une voix douce, inquiète, un murmure dans l'écho du cabaret vide.

▬ What happened to you?▬ Qu'est-ce qui t'est arrivé?



Revenir en haut Aller en bas
Jane Crocker
avatar

jetons : 816
feat. : Natasha Romanoff / Black Widow ✕ Marvel - Kelly Reilly ✕ IRL
AUTRES COMPTES : Irina M. Forbes
jukebox : Bad things with you - Jace Everett
crédit : © FLYNN RODRIGUEZ

employé(e) de grimm house
employé(e) de grimm house

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Dim 21 Juin - 21:51






S
on hoquet ne disparaissait pas, mais ses yeux rouges n'arrivaient plus à pleurer. C'était comme si elle avait versé toutes les larmes possibles pour aujourd'hui. Ce qui lui procurait une sensation désagréable, une sorte de tiraillement, et elle aurait beau cligner les paupières, elle n'arriverait pas à les hydrater. La sensation de la tact de Wednesday sur la sienne, la fait sursauter légèrement, et le son de sa voix lui semble presque désagréable, même si ses paroles sont douces.

« J'ai vu... » Ses lèvres tremblaient tellement, qu'elle n'arrivait pas à dire un mot de plus, et elle ne pouvait dire qu'elle avait vu le croque mitaine. Wednesday la prendrait pour une folle, cela est sur et certain. Elle serre fortement la main de la rouquine laissant ses phalanges blanchir sous la pression. La rouquine se mordait aussi l'intérieur de la joue, jusqu'à la limite de se créer une aphte. « J'aurais besoin d'un remontant et d'une clope. »

Jane jetait un coup d'oeil dans les alentours, il n'y avait pas son sac à main, et donc par la même occasion il n'y avait pas son paquet de cigarette. Si bien qu'elle lâchait un très fort. « Merde ! » Cette fois-ci ce n'était pas un mercredi comme elle disait d'habitude, mais une grosse vulgarité.


Revenir en haut Aller en bas
W. Anya Reznikova
avatar
You can run, but you can't hide.
jetons : 379
feat. : Red - Transitor
pouvoir : Mind Walk
modératrice - membre d'hélios
modératrice - membre d'hélios

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Dim 21 Juin - 22:26




La pression sur sa main, au début hésitante, se fait soudainement plus forte alors que Jane s'accroche à elle, recherchant, peut-être bien d'une manière inconsciente, un certain confort, une certaine assurance qu'elle n'était pas seule.

Mais elle ne dit rien, elle ne dit pas ce qu'elle a vu, et même si elle sait, elle ne peut certainement pas lui dire.

À ce stade, tout ce qu'elle peut faire, c'est l'aider à se remettre du choc, l'aider à être plus cohérente, ne serait-ce que pour un temps.

Et de la voir chercher pour son sac à main pour une cigarette désespérément a tout pour contrarier. Ce qu'elle avait vécu – qu'importe ce que Käthe avait bien pu lui faire – c'était sérieux.

Si un de ses employés avait été présent, elle aurait bien pu lui demander une cigarette, mais elle n'en avait aucune, ce qui lui vaut un soupir d'exaspération. Où avait-elle gardé un paquet de cigarettes? Elle était certaine d'en avoir vu un quelque part…

▬ Take your time. Whatever you need.▬ Prend le temps dont tu as besoin, rien ne presse.

Wednesday a du mal à sentir ses doigts tellement Jane les serre fort. Ses hoquets s'atténuent graduellement, mais ce n'est pas le cas de ses tremblements. Elle expire, doucement. Comment réagir dans ce genre de situations?

Doucement, elle se lève, la main de Jane toujours dans la sienne, l'incitant à se relever, l'entraînant avec elle.

▬ But come here. The floor is cold and uncomfortable. Sit with me. We'll sort things out. You don't have to worry – you're safe.▬ Mais viens ici. Le plancher est inconfortable et froid. Tout va s'arranger. Tu n'as pas besoin de t'inquiéter, tu es en sécurité.



Revenir en haut Aller en bas
Jane Crocker
avatar

jetons : 816
feat. : Natasha Romanoff / Black Widow ✕ Marvel - Kelly Reilly ✕ IRL
AUTRES COMPTES : Irina M. Forbes
jukebox : Bad things with you - Jace Everett
crédit : © FLYNN RODRIGUEZ

employé(e) de grimm house
employé(e) de grimm house

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Dim 21 Juin - 23:07






J
ane relevait la tête en l'entendant parler, et le fait que Wednesday l'oblige à se lever, lui faisait réaliser sa propre faiblesse. Elle n'aimait pas ça, elle n'en avait pas besoin, et elle ne désirait pas. Dire que Jane avait encore des appréhensions vis à vis de Wednesday, elle ne sait pas pourquoi, elle se retrouvait chez elle. Peut-être était-elle devenue amie sans qu'elle ne s'en rend compte.

Elle fait un pas, puis un autre, ces genoux s'entrechoc dans sa jupe beige, et ses hauts talons ne l'aidaient pas à garder un équilibre aussi minime soit-il. Pourtant, elle avance, pour rentrer un peu plus dans les profondeurs du cabaret, jusqu'au bar. Elle ne relâche pas la main de Wednesday. Au moins cette dernière n'est pas un monstre, comme elle vient de voir, elle est humaine et elle ne prends pas de l'hydre.

La rouquine s'installait sur l'un des tabourets, lâchant finalement de la rouquine. Elle se frottait l'arrière de la nuque, en soupirant longuement, et se dégage les cheveux qui lui brouiller la vision. « J'ai vu mon pire cauchemars.... » Commençait-elle la main plaqué contre l'arrière du crane, la frange relevait pour dégager son front. « Le croque mitaine.... » Disait-elle dans un petit murmure.


Revenir en haut Aller en bas
W. Anya Reznikova
avatar
You can run, but you can't hide.
jetons : 379
feat. : Red - Transitor
pouvoir : Mind Walk
modératrice - membre d'hélios
modératrice - membre d'hélios

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Lun 22 Juin - 3:46




▬ The bogeyman?▬ Le croque-mitaine?

De toutes les réponses, ce n'était certainement pas à celle-ci qu'elle s'attendait. Anya reste un moment dans une certaine incompréhension – une personne ne pouvait pas être une vieille légende, après tout – mais Jane était bien convaincue d'avoir vu une peur d'enfance qui l'avait longtemps traumatisée. Sa voix, cette toute petite voix avec laquelle elle avait exprimé, le démontrait amplement.

De la tête des autres, évaluer leurs peurs était parfois quelque chose d'incompréhensible. Elle avait été toute sa vie entraînée à ne rien craindre, surtout pas une chose qui n'existait pas.

Käthe avait bien la dentition d'un monstre, mais elle ne restait qu'une humaine atteinte d'une mauvaise mutation, et, au fond d'elle, Jane le savait peut-être, malgré le fait qu'une grande peur peut corrompre l'esprit et confondre le réel.

Anya sort deux verres et une bonne bouteille de vodka. Peu importe ce que Jane aimait boire, en ce moment, elle avait besoin de relaxer, et l'alcool, en petite dose, l'aiderait à relaxer et aussi à parler de ce qui lui était arrivé, ce qui lui enlèverait le poids de sur le cœur.

Elle en verse assez pour quelques petites gorgées – après tout, ce serait assez désastreux si elle l'avalait d'un seul coup. Ce n'était pas fait pour ça, mais, dans son état…

Anya laisse glisser le verre jusqu'à elle.

▬ Here. Don't drink it all at once.▬ Tiens. Ne bois pas tout d'un coup.

S'emparant de son propre verre, laissant la bouteille au congélateur, Wednesday contourne le bar pour s'asseoir à côté de Jane, ses yeux analysant les siens.

▬ All right. You saw the bogeyman. And you clearly weren't dreaming it up, otherwise you wouldn’t be in this state.▬ D'accord. Tu as vu le croque-mitaine. Et clairement, tu ne l'as pas rêvé, parce que tu ne serais pas dans cet état si c'était le cas.



Revenir en haut Aller en bas
Jane Crocker
avatar

jetons : 816
feat. : Natasha Romanoff / Black Widow ✕ Marvel - Kelly Reilly ✕ IRL
AUTRES COMPTES : Irina M. Forbes
jukebox : Bad things with you - Jace Everett
crédit : © FLYNN RODRIGUEZ

employé(e) de grimm house
employé(e) de grimm house

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Lun 22 Juin - 13:09






S
es mains tremblaient dans une telle cacophonie, qu'elle était obligée de les tenir fermement les unes dans les autres pour réduire ce spasme, jusqu'à le rendre presque invisible. Un verre se pose sur le comptoir, il se fait remplir d'une substance transparente et incolore, sans odeur. Jane ne serait trop dire s'il s'agit d'une bouteille de Gin ou bien de Vodka.

Toutefois, elle se saisissait du verre, buvant la moitié coup sec. Le goût âpres, lui arrachait une grimace de dégoût, la langue tendue. Elle s'essuie la bouche du revers de la main, en reposant le verre brutalement, laissant entendre le bruit caractéristique de la verrine s'abattre sur du bois. « Oh oui.... Avec ces dents qui parcourt tout le bas du visage, des yeux qui ne sont pas humain... » Disait-elle en mimant sa description sur son propre visage, lui arrachant un frisson qui lui déchire l'échine.

« Ce monstre m'a en plus dépouillé, et menacer de me bouffé entière, moi et mes proches... » Disait-elle en tentant tant bien que mal de ne pas repenser à la scène qui s'était déroullé, il y a peine une heure. Elle sifflait rapidement entre ses dents, ses doigts tapant contre le rebord du bar. « Mon karma me tient rigueur d'avoir une vie « débridé » ? Ou quoi ou merde ! » Disait-elle rapidement. Avant de ponctuer par une nouvelle grossièreté. « Putain je tuerais pour une clope ! »


Revenir en haut Aller en bas
W. Anya Reznikova
avatar
You can run, but you can't hide.
jetons : 379
feat. : Red - Transitor
pouvoir : Mind Walk
modératrice - membre d'hélios
modératrice - membre d'hélios

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Mar 23 Juin - 1:27




Heureusement qu'elle n'avait pas rempli le verre – Jane se serait probablement étouffé avec le liquide à la vitesse qu'elle avait tout bu. Elle s'en attendait, après tout – et la vodka, toute seule, n'était pas une chose qu'on devait boire d'un coup, ni en grande quantité.

Et la description venait, cette description qui, pour n'importe qui n'ayant jamais vu la concernée, aurait pu sembler  mille fois exagérée. Portant encore la même expression inquiète, masque convaincant, Anya se penchait vers Jane et faisait mine d'avoir du mal à comprendre comment c'était possible de voir un tel monstre.

Mais c'est alors que Jane expliquait ce qu'elle lui avait fait qu'elle s'en vit dégoûtée. Bouffer Jane et ses proches entiers? Oh, foutaises. Käthe avait bien abusé de sa situation. C'était lamentable.

La prochaine fois qu'elle la voyait, elles auraient une très longue conversation sur l'éthique sociale.

Anya laisse le liquide rouler dans le verre avant d'en prendre une petite gorgée.

▬ I believe I know who you are referring to. She came to the Amaranthine a few days ago – and almost caused a panic.▬ Je crois que je sais de qui tu parles. Elle est venue à l'Amaranthine il y a quelques jours – et a presque causé une panique générale.

Wednesday secoue la tête, encore dans son esprit la faible réminiscence d'un paquet de cigarettes quelque part dans le cabaret. Peut-être était-il dans les coulisses?

▬ I spent the rest of the evening calming her down – but I believe she abused of your helplessness. Can you tell me anything else? We should inform the authorities.▬ J'ai passé le reste de ma soirée à essayer de la calmer – mais je crois qu'elle a abusé de ta vulnérabilité. Peux-tu m'en dire plus? On devrait informer les autorités.



Revenir en haut Aller en bas
Jane Crocker
avatar

jetons : 816
feat. : Natasha Romanoff / Black Widow ✕ Marvel - Kelly Reilly ✕ IRL
AUTRES COMPTES : Irina M. Forbes
jukebox : Bad things with you - Jace Everett
crédit : © FLYNN RODRIGUEZ

employé(e) de grimm house
employé(e) de grimm house

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé Mar 23 Juin - 18:24






S
es doigts devenaient endolories à force de se les triturer. Et pourtant la rouquine n’arrivait pas à se défaire de cette mauvaise habitude, si bien qu’ils se mirent à craquer dans une symphonie étrange. Elle fronçait le nez en voyant Wednesday se pencher vers elle et ses paroles lui laissait ses yeux s’arrondir comme deux ronds de flanc. « Attend tu n’es pas sérieuse ? » Lâchait-elle abasourdie par la révélation de la rouquine.

La journaliste n’aurait jamais cru que cela était possible. Comment un monstre osait-il sortir comme cela à la lumière du jour. Même si d’après ce que disait Wednesday, il s’agissait plutôt d’une femme monstrueuse. Jane se demandait comme cette chose pouvait encore sortir, en sachant pertinemment qu'elle ferait fuir la foule. La rouquine secouer la tête, non elle ne devait pas commencer à chercher à comprendre sa situation, elle était coupable, un point c'est tout.

Toutefois, en prenant compte de la porter des paroles de Wednesday, la journaliste, lui fit un stop de la main. « Conflit d'intérêt.... C'est pas possible là.... » Déjà d'une part que ça lui trouerait le cul d'aller dans un commissariat de police pour porter plainte, alors que d'habitude, elle y allait pour voler quelques informations et graisser quelques pattes. Elle devait encore une bouteille de bourbon hors de prix à celui qui s'occupait de la pièce des scellés. Donc il valait mieux éviter, et elle risquait de tomber nez à nez avec Mark qui sait, ce qui n'était pas le mieux non plus. « Wes' si je te demande de prendre mon sac à main dans ma voiture, tu dirais oui ? » Demandait-elle en manque de nicotine.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA rédigé


Revenir en haut Aller en bas
 

ULTRAVIOLENCE ✕ W. ANYA REZNIKOVA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Callistine Anya Hepson ✱ "Vise toujours la lune, Si tu rates tu atterriras parmi les étoiles..." (Oscar Wilde)
» I tried to forget you ♦ ANYA
» [Humaine]Anya Barth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble & Decadence  :: The Amaranthine Cabaret-