Partagez | 
 

 “I fall in love with details.” | VEDS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vincenzo E. Di Scipio
avatar
jetons : 15
feat. : Dorian Pavus | DA:I
liens utiles : VEDS
pouvoir : Midas.
citation : Il faut être absolument moderne. - A. Rimbaud.
jukebox : EVERYTHING IN ITS RIGHT PLACE | Radiohead
crédit : © cara mia.

employé(e) de turner studios
employé(e) de turner studios

“I fall in love with details.” | VEDS. rédigé Mar 28 Avr - 17:40


Trop long, mon cœur.
―― informations basiques ――
——— attaque ———
★★★★★★★★★★



——— défense ———
★★★★★★★★★



——— popularité ———
★★★★★★★★★★



——— controle ———
★★★★★★★★★
NOM - Di Scipio Ongarelli, mais pour plus de commodités on omet souvent le nom de maman.
PRÉNOM - Vincenzo Ezzelino.
SURNOM - Titoune. Quand madame est de bonne humeur. Sinon il y a de grandes chances pour que le nom Byzance vous parle, à raison puisqu'il s'agit du pseudo avec lequel il signe ses créations. (Et ne me sortez pas Freddy Mercury, il n'est pas encore assez connu.)
AGE - Quarante trois ans.
NÉ LE - 09 Mai.
NATIONALITÉ - Italiennes. Italo-américaine en vérité, mais c'est plus exotique si l'on oublie le côté yankee de la chose. En plus sa famille italienne a des origines marocaines, si ce n'est pas magnifique. Les joies du bassin méditerranéen.
ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuel. Il s'amuse avec n'importe quoi tant que c'est consentant ou trop drogué pour réagir, mais le fait est que les femmes resteront les élues prioritaires de son cœur.
SITUATION FINANCIÈRE - Absolument pas nécessiteux. À peine moins confortable que madame mais il est sur le point d'obtenir la mise en commun des comptes en banque, il en est certain.
SITUATION MARITALE - Marié.


GROUPE DESIRE - Turner Studios.
RÔLE/POSTE/METIER - Styliste, à la base orfèvre et joaillier. Sa popularité en ville et dans le pays n'est plus à faire, mais il n'a aucun poste important à son actif au sein de l'entreprise. Il laisse ça aux filles d'esclaves qui veulent faire leurs preuves et qui réussissent mieux que lui, hahaha.


POUVOIR - Midas.
DESCRIPTION - Pas de secret. Ce qu'il touche se transforme en or, s'il le décide. Pas besoin de couvrir les extrémités de son corps puisqu'il décide ou non de l'utiliser, et le don est effectif sur à peu près n'importe quelle matière... excepté la chair humaine. Lorsqu'il tente de transformer quelqu'un, la peau de la cible se recouvre d'une fine couche d'or, mais c'est tout. Pas de paralysie, éventuellement un très léger engourdissement si la personne est de santé fragile, mais hors de question de blesser qui que ce soit avec un pouvoir comme celui-là. Par contre l'or est un matériau très conducteur.
FRÉQUENCE DE PRISE DE L'HYDRE - Très, très rare. Une ou deux doses à l'année lui suffisent amplement, d'autant plus qu'il n'utilise pas souvent son pouvoir et qu'il est persuadé que les deux faits sont liés et que plus on sollicite son don, plus on a besoin de l'hydre.
―― qui suis-je ――
TAILLE - 1m83. Mais madame met des talons, alors lui aussi.
POIDS - 75 kg.
CORPULENCE - Svelte, élancé, tout en muscles.
CHEVEUX - Noirs, courts et gominés, coiffure sophistiquée et impeccablement bien entretenue.
PEAU - Mate, voire sombre quand il se met à bronzer. On l'a souvent pris pour un métisse et n'a jamais considéré cela comme une insulte.
YEUX - Bruns, tirant légèrement sur le vert.
STYLE - ... Sérieusement ? Il fait la mode. Il est la mode. Avant-gardiste, excentrique, élégant ou provoquant, il ne peut pas se permettre d'avoir de style défini. Et le style c'est encore mieux quand on voit la peau, surtout dans le Nevada. Par contre, hors de question qu'il mette de chapeaux.
PARTICULARITÉ - Tout son physique est incroyable. On se retourne sur son passage parce qu'il a l'air sorti d'un film hollywoodien, qu'il est sexy, qu'il le sait et qu'en plus de tout cela il n'arrête pas de sourire. On peut dire ce que l'on veut à son sujet, mais pas qu'il passe inaperçu. Jamais.

MORAL - Il fut un temps où Vincenzo était jeune et beau. À présent il est d'âge mûr et magnifique.

Une diva. Il rayonne partout où son pied se pose, son sourire défraye la chronique et excite les ragots, parce qu'Octavia le fait cocu - le pauvre, cette sale négresse opportuniste qui le ravit à ces dames n'a vraiment rien pour elle - et qu'il la fait cocue tout autant. Du moins c'est ce qu'on pense, il n'en est pas à ses premières coucheries, ni à ses premières soirées. Les mondanités, il laisse ça à madame, elle qui adore les jeux de cour s'y régale bien plus que lui, ce qui lui permet de festoyer avec les gueux sans craindre trop les critiques. Parce qu'on sait qu'il est volage, délirant et fêtard, ce monsieur, on le sait pertinemment, et il en joue - Seigneur oui il en joue. Des bars à court d'alcool, les dernières drogues à la mode, quelques orgies de çà de là et pas le temps de dormir puisqu'on enchaîne avec une bonne journée de travail à comater clope au bec et scotch à la main. Les apparences c'est tout ce qui compte, et son apparence à lui est en partie débauchée.
Quand il est à la maison par contre, c'est autre chose.
Vincenzo présente bien, c'est dans sa nature. Il aime être beau, il aime être pomponné, il aime quand tout est impeccable et Octavia aussi. Des heures, au bas mot, dans la salle de bain à faire tenir ses cheveux en place et à parfaire sa coquetterie : quelque pincée de fard à paupières, un battement de mascara, les attentions dorées à l'intérieur de sa peau - madame adore les piercings et il en a des tas, tout est calculé au millimètre près pour que tout soit parfait. Evidemment, question d'habitude, il n'a pas vraiment besoin d'effort pour l'être, c'est ainsi.

C'est un homme qui sait ce qu'il veut. On ne se marie pas à une négresse sans qu'il y ait une bonne raison et, outre son argent, Octavia est quelqu'un qui lui ressemble et Vincenzo s'aime au point qu'il en vient à n'aimer que les gens qui lui rappellent à quel point il est agréable de flirter avec lui. Pragmatique, intéressé, adroit avec les mots, insolent, moqueur, légèrement vindicatif lorsqu'on l'agace - et il en faut, vraiment, sa patience n'a d'égal que son sens de l'humour, pas de quoi écraser son orgueil. Il est bien placé et sait qu'une telle confiance n'est pas malsaine. Que les compliments et l'attention qu'il reçoit, il les mérite et ne les a jamais volés.
Il a toujours été travailleur et bien moins magouilleur que le reste de sa famille. Il est évident qu'il l'a été et qu'il continue à l'être, mais ce qu'il possède il le doit à lui seul et ce qu'il a bâti lui appartient. On ne vole pas le titre d'égérie, on l'obtient et on l'entretient. Maintenant qu'il y a des mains pour coudre et assembler pour lui il peut se permettre de s'épiler le torse pendant les pauses café, mais s'il fallait retourner dans l'atelier et s'abîmer les doigts en nouant les fils dans le chas de l'aiguille, il le ferait.
Si le besoin s'en faisait sentir seulement.
Il aime trop son fauteuil en cuir pour en bouger si les événements ne sont pas assez capitaux à son goût. Et il en a, du goût. C'est pour cela qu'on se l'arrache.

Ça, et puis son sourire. Parce que ce n'est pas son opportunisme et son matérialisme qui le font briller, de toute évidence, et il mise bien plus sur son esprit, ses propos, son image publique, sa notoriété et son humour pour s'attirer les faveurs de ceux qu'il faut flatter. On ne vient pas brûler à Vegas pour le plaisir des néons dans les yeux.
Et puis il y a le cadeau bonus. Le bambino à sa maman que l'on retrouve en Sicile, Titoune et ses blagues obscènes lorsqu'il joue à faire la cour à son aimée, lorsqu'il la flatte encore et encore d'être aussi parfaite et qu'il se flatte d'être si parfait aussi qu'il la fait s'asseoir derrière le bureau de chêne brut de vice président. Vice Présidenteuh. De Beauvoir, Madiba et Luther King ne sont pas seuls dans ce monde.
L'avant-garde est un état d'esprit. On ne peut être avant-gardiste sans remettre en question ses certitudes, sans se cultiver, sans parler, sans les autres. Le stylisme ce n'est pas du social, et c'est en pensant à l'inverse que Vincenzo n'est pas un simple écho de la mode. Tout est à faire, la guerre est finie, l'or coule dans ses veines et il sait la chance qu'il a et le travail qu'il lui a fallu pour en arriver là. Octavia va bien et ira bien, il s'en fait le serment, et maintenant qu'elle a ce qu'elle veut il peut essayer d'avoir ce qu'il veut. Féministe, fervent protestant, défenseur de la libre sexualité, de l'égalité entre êtres humains, de la légitimité du statut d'enfant, peu nombreux sont les domaines sur lesquels il reste sans avis. S'il n'en a pas il s'en fait, s'il ne comprend pas il cherche à comprendre, et il parle. Dieu ce qu'il peut parler, les journalistes pleurent lorsqu'il faut aller le saluer. Ses assistants le fuient à vue. Il n'est jamais seul et ne sait pas vraiment profiter du silence.
Vegas n'est jamais silencieuse et sa voix sonne comme une évidence dans les fissures arides du sol et dans le goudron fraîchement coulé.

HISTOIRE - J'aimerais faire une immense liste de précisions, mais j'avoue que le caractère est déjà long et j'ai horreur de lire quelque chose en scroll. Mon cœur est en plein dilemme.
Uh. Non. Je ferai une fiche de liens plus grosse. Ou j'éditerai un jour. Ou vous écrirez avec moi.
Voilà tout.
feat. Dorian Pavus ; Dragon Age Inquisition.




Avant j'étais Sixte. Mais ça, c'était avant.

Revenir en haut Aller en bas
Swan Kendall
avatar

jetons : 81
feat. : eren jaeger
liens utiles : SCREAM & SHOUT

pouvoir : régénération cellulaire
admin - membre d'atlas
admin - membre d'atlas

Re: “I fall in love with details.” | VEDS. rédigé Mar 28 Avr - 19:13


validation !
――félicitations ! ――

ton personnage est absolument fantastique je l'aime beaucoup (cette fiche est finie ?? je vais considérer qu'elle est finie. sinon au pire tu me frappes) amuse-toi bien pour la suite j'ai hâte de le voir à l'oeuvre bisous


Liens utiles :

www - bottin des avatars
www - bottin des pouvoirs
www - fiches de relation
www - boîtes aux lettres
www - journaux intimes
www - demandes de rp
www - boutique
www - banque


Revenir en haut Aller en bas
 

“I fall in love with details.” | VEDS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» love and hate
» Habbo Love 2007 = Pourrave
» The fall of Epic
» all you need is love
» how to fall head first into a cliché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble & Decadence  :: Acceptés-